Shadow

Ready To Rock?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 chambre de moki

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Lun 7 Avr - 22:21

Moki sentait presque les ongles de son jeune amant venir s'incruster en lui lorsqu,il qu'il entra son sexe dans les parois douce et chaude de l'esclave sexuel.
Ces ongles semblait chercher a aller encore plus profondément dans sa chaire...

Il coninua ces mouvements de vas et viens de facon presque réguliere. Il sentait monter en lui une étrange vague de plaisir et de désir... des désirs encore inassouvis et inexplorer jusqu,a maintenant... le désir de baiser avec ne serait ce qu,un tapis de sentiments...

Il se sentait bizard... comme s,il était lui meme débutant en la matiere, il avait l,impression de réapprendre a utiliser son corps alors que c'état loin de faire aussi longtemps qu'il n,avait pas baiser, une semaine tout au plus...

Mais avec hiroto, le plaisir et le désir n'éait pas le meme qu'avec les autres pets, pourtant plus expérimenter...
Hiroto gémissait et criait de facon douce et sensuel sans s'obliger a le faire puisqu'il ne connaissait pas tout le bien etre d'une bonne baise...

Le jeune master se demandait encore s,il valait mieu corriger e pet de l'avoir appeler par son prénom ou pas... il préféra laisser tomber Hiroto ne l'avait pas fait par défit ou par méchanceté, c'était son corps qui prennait sur sa raison et Moki ne pourrait aucunement le chicaner pour ca puisque c'était lui meme qui lui avait dit dans faire de meme...

Il sentait vraiment la chaler monter en hirroto et sentit quil ne pourrais âs tenir encore tres longtempsapres tout, il n'y était pas habituer...

Moki se sentit venir en hiroto. Il caressa doucement le sexe de l'esclave et le fit venir.
Il s'écrasa doucement contre son oreiller et serra Hiroto de facon amoureuse et plutot sensuelle...

Il lui carressa la tete et l'embrassa l'engoureusement. Il prit ensuite la parole


- Qu'est ce que ton corps en pense?

Demanda-t-il simplement sans passer par quatre chemin histoire de voir la réaction d'Hiroto. Il continua plus gentiment

- Apres tout, comme c'est ta première fois, j'aimerais savoir si tu a apprécier. Et plus clairement les gestes que tu a le plus aimer. Ne t'en sent pas gener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Lun 7 Avr - 22:41

C'était chaud. Tout son corps brulait d'une chaleur nouvelle, presque aussi insuportable que lorsque le jeune esclave était dans un sona. Les yeux semi ouvert, il gémissait très fort, puis doucement, Moki le lâcha un peu. Le jeune esclave s'entendit prendre sa respiration encore et encore et encore.

Il était essoufler. Il cherchait de l'air. Son corps même semblait à la recherche d'air, comme si, pendant qu'il faisait l'amour, il en avait manquer. L'Amour... parlons donc de ça. Alors c'était ça, faire l'Amour. Hiroto comprenait à présent pourquoi on en parlait de cette façon.

C'était si merveilleux, mais si sauvage en même temps. Il sentit que son corps allait bientôt laisser échaper un autre jet de liquide transparant et lui-même, le jeune pet, se sentait pret à jahir comme cette chose qui sortait de lui.

Il sentait son énergie s'envoler, mais portant, une étrange atmosphère un peu joyeuse et coquette s'emparra de lui. C'était vraiment étrange. On aurait dit que le jeune homme était joyeux. D'ailleurs, il souriait sans même le remarquer.

Après une longue période de respirations intenses, Hiroto prit la parole, avec temps bien que de mal. Il alla trouver le visage de Moki et y passa une main, l'embrassant doucement dans le cou.

Je pense que mon corps... a beaucoup apprécier... même s'il a été surmener...

Déclaira Hiroto avec une pointe de fatigue dans sa voie. C'était la première fois qu'il vivait ça, mais étrangement, il avait apprécier. La chaleur de Moki lui faisait du bien. Il resta collé à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 8 Avr - 8:46

Moki remarqua bien la respiration quelque peu saccader du jeune pet, il se releva et le forca a s,assoir pour reprendre sa respiration. Il lui frotta le dos tranquillement attendant que la respiration de l,esclave reprenne un cours normal...

Apres tout, Moki avait peut etre forcer la dose un peu trop... apres tout, c'était un travail forcant eHiroto n,en était qu'a sa premiere fois... il l'attira dans ces bras en attendant la réponse sagement..

Lorsqu'hiroto prit la parole. Il fit un sourire a cause de la réplique de son partenaire d "jeux".
Il remarqua que celu ci était exténuer et il décida de le ré étendre sur le lit... maintenant que sa respiration était normale...


- J'ai peut etre pousser un peu sur ta premiere fois. C'est essoufflant maiss a force de le faire tu t'y habitut tranquillement.Moi, c'est plus une fatigue physique mais ma respiration n'en prends pas un coup...

Il se colla a Hiroto et le serra tout contre lui de manière protectrice. Comme la facon dont il prennait son frère dans ces bras. Cette facon si fraternel.
Il emrassa le pet dans le cou et lui murmura tendrement a l,oreile...


- Nous changeronsles drapsplus tards... Tu peux t,endormir si tu veux... Nous irons aussi nous laver.

Il lui caressa la nuque de facon a le relaxer... Un master fait tresw rarement a a un pet et encorela... normallement, un Maste aurrait dit a son pet de changer les draps tout de suite meme si celui ci esst exténué. Moki se sentait si bien avec l,esclave que pour le moment les règles ne lui vinrent pas en esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 8 Avr - 17:29

Après un moment, où Hiroto reprennait son souffle, il vit Moki l'assoir doucement. Il lui sourit, en signe de remerciment, puis sa respiration se stabilisa petit à petit que le Master parlait. Le jeune esclave l'écoutait, tout en toussant quelque fois. L'air passait de nouveau dans sa gorge et il n'avais plus besoin d'aller la chercher.

Les paroles de Moki était un peu étrange. Hiroto avait l'impression que son maître voulait lui demander pardon d'avoir pousser la chose, même s'il ne formulait pas son pardon de façon très adéquoite. En fait, ce qu'il disait ressemblait plus à une métaphore pour éviter au Master de s'excuser... même si ça voulait dire la même chose.

Le jeune pet se recoucha avec l'aide de son supérieur, mais bien qu'un peu éssouflé, il ne sentait pas une énorme fatigue en lui. Il savait qu'il pourait dormir, mais ça ne saurait que pour quelque minutes. Hiroto préféré donc regarder son maître avec un petit sourire.

Vous savez...je ne suis plus un enfant maître... je n'ai pas besoin de me reposer... ne voulez-vous pas que je change les draps à la place?

Demanda l'esclave sexuel sur un ton poli et respectueux. Le visage d'Hiroto avait l'air paisible et très calme. Il reflétait quelque chose de pur même après ce qui c'était passé. C'était un peu étrange comme situation.

Le jeune pet se leva, mais à peine debout, il tribucha dans les couvertes qui pendait du lit à Moki et fit tout un brouhaha lorsqu'il allait s'écraser par terre. Il eu une faible plainte, puis Hiroto se releva faibil, un peu sonner.

ouch...

Une fois sur pied, le jeune homme, dos à Moki, regarda son poignet. Il n'était pas cassé, mais dans sa chute, il avait tomber en plein dessus. Il avait certainement du le fouler. Hiroto ravala ses larmes de douleur, puis se retourna vers son maître.

Excusez-moi... je... je vais tout ramasser...

Le jeune esclave se pacha et entreprit de ramasser les draps et la couverture dans ses petits bras, sans trop se soucier de sa douleur au poignet. Il ne voulait pas que Moki le remarque... ça l'embêtait déjà asser de toujours se blesser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 8 Avr - 17:55

Moki eut un petit rire diabolique lorsque le pet avait dit ne pas etre un enfant... Hé oui, ca faisait vraiment rire le master qui voyait quand meme hiroto trop innocent pour etre un adulte et qui par ce fait état automatiquement un enfant dans sa tete...

- Tu nest pas obliger, tu aurais pu te rep...

Hiroto s'enfargea et tomba avant que moki n'ai fini sa phrase il regarda le jeune pet et le vit se relever et encore s'excuser... sans avoir ete entrainer le pet avait pourtant une habitude d'esclave,, toujours demander pardon...

le master se leva subitement lorsque l'esclave sexuel ramassait, il se rendit en face du pet.Son visage était neutre meme tirant un peu sur le froid. Il le prit doucement dans ces bras et le souleva...

Il le déposa doucement dans le lit et prit sont poignet blesser dans une de ces mains...


- Il vaudrait mieux qu'il arrete de te faire mal avant que tu l'utilise. Pourquoi faire semblant que tu ne souffre pas?

La voix de moki éait sec et tranchée. Il semblait si froid par moment que ca l,aurrait fait frissonner un autre master... Il lanca un regard percant a hiroto.

Bien sur, il n'était pas facher contre le pet. Il n,aimait juste pas que celui ci se pousse trop a bout au point de préférer souffrir wque de prévenir son maitre. Les pets de se genre sont rare mais lorsqu'il y en a un il se retrouve bien vite sous une tombe et moki ne voulait pas de ca...


- A l'avenir. Quand tu te fait mal, tu me le dit. N'oublit pas que j,ai toujours vécus seul avec mon frère, les taches ménagères j'ai l'habitude, si tu te fait mal ne force pas. Tu ne me servirais a rien si tu te retrouvais emputer a cause que tu a trop forcer sur un membre bleser.

La voix de moki semblait encore dure et froide mais son frère aurrait pu y voir de l'inquiètude. il ne voulait pas que le pet souffre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 8 Avr - 18:43

Hiroto c'était figé lorsque Moki avait prit la parole pour lui reprocher son geste. Il ne savait pas pourquoi, mais la voie du Master lui faisait peur à se moment, il bassa la tête, honteux et des larmes coulèrent silencieusement de ses yeux.

Il ne bougea pas, C'était à peine si on pouvait l'entendre respirer, mais ses larmes était bien visible et elles allèrent s'écrouler sur ses jambes, puis qu'il était assit sur le lit de son maître. Moki lui avait faire comprendre, asser durement, qu'il ne devait lui cacher sa blessure, Hiroto s'empressa de répondre d'une voie étrangée et faibril...

...mais...maître... je ne veux pas être un fardeau pour vous... si je ne peux même pas bien vous servir... je sert à rien... je ne veux pas... que vous vous inquiétiez ou de vous voir embarassé pour moi... à quoi ça sert d'avoir un esclave qui ne peut même pas vous servir?

Hiroto tremblait. Il se mit à penser que Moki allait le laisser, qu'il allait le redonner aux autres Masters et qu'il ne voulait plus du tout de lui. Ses larmes coulèrent silencieuement jusqu'attend qu'elles deviennent plus impossantes, cette fois, l'esclave commença à sanglotter.

D'un mouvement presque brusque, il alla se cramponer au cou de Moki et cette fois, la vrai raison du pourquoi il avait agit comme ça sortit de sa bouche.

Ne me retournez pas!!... maître... ne me retournez pas la bas... je vous servirai peu importe le mal... mais je ne veux pas que vous me quitiez... un pet qui n'ai pas capable d'encassé une toute petite blessure et qui ne fait pas ses travaux... sa sert à rien... je le sais bien... alors... ne me retournez pas... je... je servirai... même si je n'ai plus de mains... je...

Hiroto se mit à pleurer définitivement. Les mots lui manquaient. Il ne savait plus comment s'exprimer, lui l'esprit sientifique. D'ailleurs, il avait que trop d'émotions en se moment, ce n'était pas normal.

Ses mots se mélangaient, il ne savait plus comment dire ce qu'il voulait dire, il ne se rappelait plus du message qu'il aurait voulu faire passé à Moki, mais pourtant... c'était si clair dans sa tête. Il ne voulait que rester avec Moki. Il ne voulait pas l'embêter avec qu'une petite blessure, le master en faisait déjà temps pour Hiroto...

Le jeune esclave voulait juste... rester aux côtés de Moki et depuis que celui-ci avait arrêter de lui faire l'amour tout à l'heure, Hiroto c'était soudainement mit à avoir peur qu'après cela, il le jette.

C'était étrange, mais le pet c'était mit à pensé ainsi et maintenant, il avait peur. Après tout, n'était-ce pas parce qu'il était vierge que Moki était venu à lui? Maintenant, il avait l'impression de ne plus servir à rien et ça... il ne le suportait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 8 Avr - 20:41

Moki remarqua soudainement qu'il avait été dur avec le jeune pet. Celui ci sanglottait dans ces bras... Mais pourquoi? Moki n'avait rien dit de méchant ou de blaissant, il voulait juste prévenir le risquede blessure plus grave...

Le Master se sentit perdu. Il avait beau mettre ces paroles dans tous les sens fouiller chaqe syllable il ne comprennait pas du tout le comportement de l'esclave sexuel.


- Tu ne sera pas un fardeau petit petto. Si tu n'es pas en état de servir ce n'est pas plus grave au pir, tu peux m'aider avec ta main pas blesser. Mais je ne te dis pas de l'épuisé a la tache.

Moki esseillait de tempérer savoixafin qu'elle paraisse moin dure et moins froide. Il n'avait pas voulut faiire pleurer le jeune esclave... Il lui caresa la tete et fut surprit que celui ci lui entoure le cou de ces bras et fasse une telle déclaration...

Il comprit enfin la situation dans laquelle se trouvait le pet... Il ne voulait pas se sentir inutile. Moki entoura sa taille de ces bras comme pour le rassurer et lui murmura gentiment.


- Je ne vais pas te retourner la bas juste parce que tu es blesser, Aoi me regarderait vraiment croche... De plus, tu ne l'a peut etre pas remarquer mais tu m'as beaucoup servit dans ces dernieres minutes... Ne t'en fait dont pas... Ca arrive a tout le monde de se blesser ou d'avoir peur. Je ne t'ai d'ailleurds pas prit comme pet pour que tu fasse mes corvées... Mon frère me tuerais si je te laissais tout faire.

Il eut un petit déclic, le pet ressentait de plus en plus d'émotion encore nouvelle pour lui et moki avait su lui faire comprendre que sa virginité l'avait beaucoup attirer.

- Et, ne t'inquiète pas. Je ne te retournerai pas la bas sous prétexte que tu est désormais plus vierge. Sinon, je t,aurrais prrit de force la bas un point c'est tout, tu ne serais pas devenu mon pet personnel. Maintenant arrete de pleurer pour toutes ces inquiètudes car elles sont toutes fausses.

Moki lui frotta doucement le poignet et incanta une formule elfique, ca n'allait pas le guérir totalement, juste remettre les choses en place et il ne suffirait plus qu'a repauser le poignet pendant au moin une journée...

- voila voila. T as fait beaucoup aujourd'hui alors ne t'inquiète pas, c'est la journée de corvée de Suyung...

Il eut un petit rire pensant a la tete de Suyung s'il voyait vraiment toutes les taches....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 8 Avr - 21:36

Le jeune esclave regarda son maître sans rien dire. Il était soulagé par ses paroles. Au début, Moki ne comprenait rien de se que disait Hiroto, c'était bien visible mais dès que celui-ci c'était jeté dans les bras de son supérieur, Moki eu l'air de sésir enfin se que le jeune homme tentait de lui dire.

Hiroto était soulagé que Moki le comprene. Il faut dire que lui même ne se comprenait pas trop lorsqu'il avait dit tout ses mots mélangé et bafouiller. Il regarda son maître, puis essuya ses larmes du revers de sa bonne main. Son regard vert se perdit dans les beaux yeux de Moki et il sentit son coeur battre à nouveau.

Son supérieur lui expliqua qu'un pet pouvait lui aussi se permettre d'être plus faible ou d'être blessé. Moki fit donc comprendre au petit sientifique que lorsqu'il était à bout, de ne pas se pousser encore plus et qu'il avait le droit, lui aussi, à un peu de repos.

Le jeune esclave se sentit enfin rassurer lorsque son maître lui révéla qu'il ne le retournerait pas là bas. C'était étrange à dire, mais ses simple paroles soulagaient... ou pouvait provoquer des tornades en Hiroto. Le jeune homme sentit qu'il ressentait quelque chose de très puissant pour son supérieur. C'était perturbant.

La voie de Moki semblait plus calme, plus douce qu'avant. Était-ce Hiroto qui avait rêvé ou semblait-elle même un peu douce? Le jeune pet se laissa serrer dans les bras de Moki, se sentant bien, rassuré contre le corps du jeune master.

Hiroto aimait la chaleur de Moki. Elle était rassurante et chaleureuse. Le jeune esclave sexuel aurait temps aimé que cette chaleur ne soit que pour lui, mais il savait qu'il devrait partager Moki avec les autres. Après tout, il n'était qu'un simple pet...

Il regarda Moki, le rassurer qu'il n'avait pas à faire le ménage. En voyant le petit sourire amuser de son jeune ami, Hiroto ne comprit pas pourquoi son maître était aussi amusé que son frère fasse le lavage, ce n'est lorsqu'il remarqua toutes ses taches blanches qu'il se mit à rougir jusqu'aux oreilles.

Et oui, le jeune esclave était aveugle au point de ne s'être même pas appercu de toutes ses taches. Lorsqu'il c'était levé pour aller lavé les draps, c'était avant tout parce qu'ils avaient fait des ''cochonneries'' dedans. Il n'avait pas fait attention au liquide transparant qu'il y avait.

Hiroto se sentit rougir de honte. Il enfouit son visage dans le cou de Moki, vraiment troublé par se qu'il venait de réaliser. C'était lui, c'était son sperme, ses marques... ses traces dans le lit de Moki. Le jeune esclave se sentit très perturbé par cette constatation. Ca le réduit au silence.

Après quelque minutes, il ouvrit doucement la bouche, la referma, puis l'ouvrit de nouveau. Il cherchait quelque chose à dire, mais la seule chose qu'il avait en tête était ''désolé''. Cependant Moki devait sans doute être tané d'entendre que ces paroles, alors Hiroto décida de ne pas le dire.

Dit... maître... vous êtes sur que je ne devrais pas lavé tout ça...? ça...ça me gêne un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 8 Avr - 21:49

Moki sentit enfin hiroto se calmer et se sentir rassurer... Les paroles de moki avait fait leur effet fallais croire... Il le serra encore doucement dans ces bras...

- Tu ne les avait pas encore remarquer ?

Demanda-t-il parlant visiblement des taches mais vue la réaction du pet il se doutait bien de la réponse... Il l'embrassa dans le cou sans attendre sa réponse il se releva et prit tous les draps et les mis tous ensemble pour former une boule...

- Ne t'inquiète pas, je e laisserai pas ca entre les mains de mon bébé adoré. Il est beaucoup trop innocent et pur pour voir ca maintenant...

Moki avait un petit et tendre sourir qui flottait sur ses lèvres... Il lanca un regard a Hiroto et déclara d'une voix forte.

- Non mais, regarde a quel point tu peux te salir ! Tu es tout plein de sperme ! En plus tu m,as tout éclabousser.

Il avait dit ca faussement irriter et fit un clin d'oeuil au jeune esclave sexuel pour que celuici ne pens pas qu'il le chicanait pour vrai... Il souria paisiblement.

Il alla vers sa comode prit des boxers, tant pis il les laverais aussi... Il ne pouait pas se promenner nu dans la maison son frere se sentirait intimider...

Il souleva l,esclave du lit et l'entraina en dehors sans meme lui demander son avis. Tant pis, et dans ces bras comme ca son frere ne pourrait pas voir cesparties intimes de toute facon...

Il se dirigea donc vers la salle de bain encore une fois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Jeu 17 Avr - 8:52

Moki avait entrainer Hiroto jusqu,a ca chambre. Tous deux étaient juste en serviette. Le master ferma la porte t alla vers son garde robe pour sotir des vetements entierement noir. Il aimait bien ca...sous sa forme humaine, car sous sa forme elfique il péférait de loin des vetements légers et clair.

Il fit tomber sa serviette sur le plancher et commenca a s'habiller. Il lanca un regard a Hiroto et lui fit un clin d'oeil.


- Lorsque nous serons la bas. n,hésite pas a esseiller du linge, s'il te vas bien je te l,acheterai, ne choisis pas en fonction des prix vas y en fonction de ce que tu veux porter et de ce qui te vas le mieux. Je m'occuperai de la facture.

Moki disait vrai, il se fouttait completement qyue ca lui coute 20 $ ou 400$ qu'est ce que ca lui importait ? il avait pas mal d,argent et pour les dépenses pour un pet il pouvait demander de l,argent a Aoi. Alors a ce niveau la rien ne le dérangeait vraiment.

- Et tu n,est pas obliger d'etre du meme avios que moi, ce sont tes vetements c,est pas moi qui vais les porter... d'accords ? Parce que je risque de vouloir te faire esseiller des choses mais tu pourra me dire non.
Et je crois que pour esseilleer du linge...

Il approcha Hiroto et lui retira ces chaines.

- Juste pour le magasinage de linge, les chaine sa peut etre dérangeant... Mais je te les remets tout de suite apres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 29 Avr - 18:01

Le jeune homme écouta son maître avec attention. Il paraissait surprit de savoir qu'un magasin pouvait contenir que des vêtements et qu'en plus, il faisait ses profils grace à ça. Hiroto avait l'impression de ne pas tout compendre la chose, mais bon. Il n'allait quand même pas demander un cours d'économie 101 par rapport`aux magasins de linges.

En écoutant Moki, il s'apperçu que celui-ci parlait justement du magasinage qu'ils s'apprêtaient de faire. Il l'écouta avec attention comme s'il voulait comprendre un peu plus sur ce phénomène. Il était étonné de savoir qu'il pouvait esseyer du linges, comme ça, chez quelqu'un d'autre... euh, en fait à quelque part d'autre serait plus précis.

Il sourit doucement à Moki`en l'écoutant, mais ce sentit un peu abusif de dépenser, avec l'argent de son maître, ses vêtements. D'accord, habituellement, les maîtres achètent leurs propres vêtements aux pets personnels, mais pourtant, Hiroto en éprouvait presque un petit méconfort.

Il n'aimait pas dépenser l'argent que son supérieur avait gagner honnêtement. Honnêtement... ok, peut-être pas, mais Moki faisait quand même de gros efforts pour rammener suffisament d'argent à maison pour les faire vivre, son frère et lui. Pourtant, Hiroto sentait qu'il en demandait trop.
`
Après tout, Moki l'accueillait maintenant, chez lui. Celui-ci devait ramener ,à présent, de la bouffe pour trois et malgré le fait que le master affirme que ça ne dérange pas, Hiroto avait l'impression d'être un nouveau poid pour lui.

Vous savez..maître, c'est un peu trop, vous ne trouvez pas? Je ne veux quand même pas dépenser toute votre argent que pour m'habiller...

Déclaira Hiroto, visiblement inquiet. Évidament, il n'était pas qu'inquiet. Il se sentait un peu de trop et exigent. Il avait l'impression de réclamer plein de choses inutiles, mais ça il ne le dit pas.

Puis, le jeune homme se rappella de se que son supérieur avait dit, puis haussa un sourcil un peu surprit. Il regarda son maître, dans les yeux, avec des petits points d'interrogations dans se regard vert. Il se demandait bien avec quel vêtement Moki le voyait... surtout que celui-ci, avait l'air d'avoir une bonne idée de vêtement...

Maître... si je ne me fais pas trop curieux... avec quoi me voyez-vous?

Demanda le jeune esclave avec intrigue, sans même pensé une seule seconde que la réponse pouvait être déplacée ou un peu moqueuse. Il scruta son maitre avec ignorance, comme un tout petit enfant qui ne comprenait pas exactement pourquoi ses parents lui cachait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 29 Avr - 18:30

Moki remarqua que son jeune et nouveau pet personnel semblait surprit. Mais, surprit de quoi au juste ? Il ne savait pas trop, il eut soudainement la pensée qu'Hiroto avait toujours vécus enfermer. Il ne savait pas comment fonctionnait la ville et tout le tralala... Il allait devoir garder un coup d'oeil sur lui pour qu'il n,y arrive rien.

Hiroto semblait tracasser par certaies chose et Moki comprit pourquoi dès que celui ci se mit a parler, il eut un léger sourire. Hiroto s'inquètait du propos monnaitaire... Il lui répondit d'une voix calme.


- Tu sais, si ca t,inquiète trop, je te ferai vcomptabiliser les factures et j,irai demander le montant exacte a Aoi en lui disant que ce sont les dépenses entrainer par mon pet personnel. D'ailleurd, combien pense tu avoir couter a l'état, si on y réfléchis bien, tu était surveiller tous les jours... Et la pouf, plus de petit Hiroto il est partit... Ils doivent tellementrocher, moi ca e fait rire. Et sache que je me fiche pas mal que tu me coute cher, la premiere fois c'est normale puisqu'on part a neuf. Apres ca coutera moins cher...

Il l'embrassa sur les lèvres d'un baiser passionner et lorsqu,il se retira il lui murmura doucement...

- Dit toi que tu as payer tes vetements la nuit derniere.

Moki fut surprit de la question de l'esclave sexuel mais apres tout, c'était tres normal. C'était meme une question a la quelle il fallait s,attendre... Moki eut un petit raclement de gorge en y pensant. Comment ne pas rendre inconfortable Hiroto dans sa réponse... ha tant pis...

- Des habits qui iraient bien avec ce que nous faisions la nuit derniere.

Il avait été franc et direct. Ca n'aurrais servit a rien de tourner autour du pot il seraient encore la dans un an... Il eut un regard pervers pour hapuyer ces propos mais répliqua spontannément.

- Mais, se sera pour une prochaine fois, uand tu y sera plus habiter... Pour l'instant des vêtements normaux seront de mise. Et u me le dit s'il y a un style particulier, nous ferons plusieurs magasin pour que tu vois tous les styles, si y,en a que tu es catégorique sansmeme entrer dansle magasin tu peux me le dire. Ne te gène pas pour dire ce qui ne te plait pas meme s'il y a des vendeurs, ils sont la pour travailler et ils n'ont qu'une chose en tee te faire dépenser le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mer 30 Avr - 18:40

Moki remarqua rapidement qu,Hiroto n'était pratiquement jamais sortit hors de chez soi, il aurait sans doute beaucoup de choses à lui apprendre alors. Le jeune pet regarda son maître, en attendant qu'il dise quelque chose et comme si son maître avait tout comprit de son embarra, celui-ci lui rassura qu'il avait déjà payer ses vêtements.

Le jeune esclave sexuel se demanda bien comment, mais en même temps qu'il eu cette pensée, Moki venait d'y répondre et cela fit rougir Hiroto presque jusqu'aux oreilles. Il ne c'était pas douté, une seule seconde, que l'élan de la nuit derrière lui avait servit à payer ses vêtements. Il resta surprit quelque minutes, puis sourit faiblement.

C'est alors qu'Hiroto dit des propos, qu'il ne savait pas qu'il aurait jamais été capable de dire jusqu'à ici. D'ailleurs, il ne savait pas depuis quand il pensait comme cela, mais ces propos, ses paroles, étaient sortis de sa bouche avant même qu'il ne réalise ses propres mots.

Vous savez maître, je n'ai pas besoin de vêtements... pour me récompenser des élans de la nuit dernière. Si il en venait que de moi, je me donnerai à vous tout le temps...

En remarquand le sens de ses paroles, Hiroto se mit à rougir comme une tomate. Cette fois, il avait rougit encore plus que toutes les autres fois précédantes. Depuis quand pensait-il comme ça? Il n'en savait rien et ça le rendait un peu mal à laise.

Il aurait aimé revenir en arrière, se retenir d'avoir dit ses choses, ou bien encore mieux, pouvoir effacer ses mots de la tête de Moki, mais Hiroto savait très bien que c'était impossible. Il détouna la tête, la baissa, se cachant de ses cheveux, qui lui tombaient doucement sur le visage.

Puisqu'il était ainsi caché, le soumis ne pu voir l,expression de surprise au visage de son maître lorsqu'il lui pausa sa question. Il n'entendit que la réponse, qui le fit rougir encore plus, même si je doute fort que ça puisse le rendre plus rouge qu'il ne l'ai déjà.

Je... je ne sais pas de quel habits vous parlez maître...mais... mais si vous voulez m'en acheter, moi ca ne me dérange pas vous savez... je... vous appartiens...

Déclara Hiroto, sans pensé croche pour cette fois, même si ses paroles pouvaient quand même être très douteuse. En fait, il n'avait absolument aucune idée du genre de vêtements que moki parlait, alors c'était sans doute pour cela, qu'il c'était abtenu de pensé croche ou trop osément.

Il ne fixa pas son maître. Il garda sa tête penchée par en avant, encore gêné et intimidé par sa propre remarque qu'il avait passé tout à l'heure. Hiroto ne comprenait décidément pas pourquoi il réagissait aussi fort pour une phrase où il avait exprimer le font de ses pensées... mais bon... il ne peut sans doute pas tout comprendre en une journée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mer 30 Avr - 19:14

Moki fut asurprit des paroles du jeune esclave sexuel... Jamais il n,aurrais cru ni espérer que de telles paroles sortent de la bouche si pur du pet... Il eut alors un sourire franc qui prouvait qu'il était heureux. Meme si Hiroto avait honte et se cachait du mieux qu'il pouvait en fixant le sol, Moki souriait.

Il s'approcha et le serra contre lui. Il l'embrassa sensellement dans le cou, Il lui murmura soudainement dans le cou de facon tendre et gentil pour remettre le pet en confiance.


- N'es pas honte de tes paroles. Moi, je les apprécis énormément. Un pet n'est pas supposer etre aussi franc envers son maitre, mais je m'en fiche un peu. Si tu ne me le dit qu'a moi, ca ne me dérange pas. C'est même très flatteur...Tu me donne envis de tester tes paroles mais je vais me retenir pour le moment...

Il relacha Hiroto et recula de quelque pas. S'il estait encore accrocher a lui, s'en était fini, ils iraient encore baiser alors il devait s'éloigner un peu...

Moki sentait très bien ce que ressentait Hiroto, a qiuel point il aimerait revenir en arrière our se retennir de dire ces paroles mais il devait comprendre que dans la vie il faut toujours assumer nos actes.

En remarquand que le pet ne savait toujours pas de quels habit le Master parlait, il eut un petit rire pervers pour bien faire comprendre a Hiroto qu'il avait a penser croche pour les habits que Moki lui ferait porter...


- Pour le moment je ne vais pas te forcer a en porter. Tu t'y sentirait mal a l,aise, je compte attendre que le sexe soit devenu un de tes ami avant d'aller un peu plus loin.

Si Hiroto ne comprenait pas c'était que son intelligence n'était pas si pousser finallement... Ce n'était qu'une suite d'idée logique que Moki lui faisait découvrir sans pour autant lui fire de dessin. Il le poussait a faire le lien par lui meme sans avoirrecourt au Master.

- Et, ne regarde pas pr terre quand tu t,adresse a moi. Ca peut donner l,impression que tu me nargue.

Dit-il froidement, pas par méchanceter mais pour qu'hiroto se sente mal et qu'il cesse de se refermer sur lui meme a cause d'une simple et mysérable phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Mar 6 Mai - 18:35

Pendant que Moki lui parlait, Hiroto écoutait avec attention. Il avait toujours été ainsi. Il écoutait toujours attentivement tout se que ses supérieurs disaient sans les intérompent, ni sans être distrait. Il fit un bref sourire lorsque son maître tentait de le rassurer. Son supérieur avait beau prétendre qu'il était méchant et autoritaire avec les autres pets, Hiroto continuait à pensé qu'il l'avait toujours bien traiter.

Il s'étira, puis vient se coller doucement à son maître, accota sa tête contre la poitrine de celui-ci, puis qu'il ne lui arrivait pas plus haut. Il ferma doucement les yeux, puis en se mettant sur le bout des pieds, embrassa le master sur le cou. Il lui sourit, d'un sourire irrésistible puis lui prit la main, tout doucement.

Hiroto semblait rayonnant. Il était touché que son maître se soucit de ses états et le remercia d'un petit signe de tête chaleureux. Il aimait bien le fait qu'il lui dise de ne pas ce sentir gêné, même s'il l'était encore au fond de lui. Moki lui précica que si Hiroto `disait qu'à Moki c'est genre de choses, c'était très flateurs. Le jeune pet sourit de plus belle.

Pourquoi serait-il aller le dire à quelqu'un d'autre que Moki de toute façon? C'était pour Moki que son coeur battait ainsi et pour personne d'autre. Le monde autour de lui était toujours froid et distant, Hiroto n'éprouvait que pour eux de l'indiférence total...

Après quelque minutes, Moki relâcha Hiroto. Celui-ci, ne comprenait décidément pas pourquoi. Sa précense gênait-elle Moki, où le master n'aimait pas être aussi colé à lui? Peu importe se que c'était, Hiroto trouvait déplacer de le demander à son supérieur, surtout que ça ne le concernait vraiment pas. Il regarda Moki, d'un air interrogateur par exemple, sans dire un mot.

Puis, Moki poursuivit avec la deuxième remarque qu'avait passé Hiroto, ne comprenant pas de quel vêtements parlait-il. Lorsqu'il rajouta des petits détails croustillants, Hiroto se mit à rougir à nouveau, comprenant rapidement à quoi il faisait allusion. Il sentit son coeur battre à la voler. Il était décidament troublé à l'idée de porter ce genre de vêtements, mais si c'était pour Moki, ça ne le dérangait point.

Par contre, il était d'accord avec son supérieur sur l'diée d'attendre que le jeune esclave soit un peu plus familiarisé avec le sexe avant de lui faire porter de pareille habits. Décidément, Hiroto se trouvait bien chanceux d'être tombé sur un type comme Moki. Il savait que pour plusieurs pets personnels, leur supérieur était souvent un être cruel qui les oubligait à baiser nuit et jour...

Maitre, je vous adore!

Déclara juste le jeune pet avec un sourire irrésistible qui faisait comprendre à Moki à quel point il était amoureux de lui. Son maître n'avait pas besoin de dessin pour le comprendre d'ailleurs, c'était très visible et ¸ça suffisait à faire des jaloux, tellement Hiroto était joyeux et gay lorsqu'il était en contact avec la présence de Moki.

Puis, Moki préciça qu'Hiroto ne doit pas regarder à terre lorsqu'il lui parle. Le jeune pet hocha la tête de haut en bas, montrant qu'il avait comprit et qu'il lui obéirait à l'avenir. Il fixa son maître dans les yeux, puis s'approcha tout doucement, lui dérobant un baiser sur les lèvres. Il sourit, se retourna, puis montra la porte de sortie.

J'imagine qu'on ne va pas tarder à y aller... ou préfiriez-vous vous détendre un peu avant d'aller magasiner?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Ven 23 Mai - 8:51

Moki remarqua Qu'hiroto était présentement tout heureux. Mais il vit l'air du jeune pet changer lorsqu'il se décola de lui... Moki lui fit un peit sourire et lui dit tout simplement d,une voix qui faisait pluot professeur de maternelle...

- Ne me regarde pas avec cette air, j ne me suis pas reculer ^pour d'autreraisons hors le fait que si je continuaioit nous finirions encore une fois dans le lit au lieux d'aller faire les comission.

Il vit tous les petits changement durant leur blablatage mais ne s,attendait pas du tout aux paroles du jeune esclave sexuel... Le master fut quelque peu déstabiliser mais il se reprit vivement. Si Hiroto le disait ca devait etre vrai... aucun pets ne faisaient des compliments gratuits. Sauf celui ci.

- Oui, partons il serait temps...

Moki alla jusqu a sa table de chevet prit son porte feuille et sortit de la piece en se disant qu'Hiroto suivait.

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chambre de moki   

Revenir en haut Aller en bas
 
chambre de moki
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow :: La ville :: Village :: Maison de Suyung et Moki-
Sauter vers: