Shadow

Ready To Rock?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 resto-bar

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fye
Shadow's staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 31
Surnoms : Fyfy, Fy, Fye
Métier : Producteur
Loisirs : Écrire, diriger, dormir et relaxer
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: resto-bar   Dim 25 Mar - 8:46

Un endroit asser amicale où l'on peut manger à notre guise à coté d'un petit bar sympa. Il y a de très belles serveuses (même si elles nous intéresse pas toujours) et c'est un endroit plutôt charment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Lun 2 Avr - 22:24

Arima arrivadans la soirée et se comenda à boire. Il avait l'air de bonne humeur et était visiblement amusé. Il avait laisser, un peu plus loin, sa moto à l'extérieur. C'était Kei qui lui avait donné l'une de ses créations, puisqu'ils se connaissaient bien et étaient de bon amis, mais Arima était loin d'être un bon pilot. Arima utilisait sa moto comme moyen de trasport et rien d'autre. Il la prenait meme des fois pour se camouffler de la foule. Il était venu au resto-bar déguisé pour ne pas être reconnu dans la foule. Il portait une veste avec un capuchon, masquant ses cheveux et ses yeux. Il mangea tranquillement en sourient.

Vraiment des fois je me demande si je me tiens avec des chanteurs ou des gamins...pff!

Dit Arima à lui-meme visiblement amusé. Il passa une main dans ses cheveux et sourit gentiment à la serveuse qui vient le servire. Il commença à manger lentement, mais remarqua qu'on avait mit de la drogue dans son verre. Il soupira, puis prit simplement l'eau qu'on lui offrait à coté. Il commenca à manger lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mar 3 Avr - 18:57

Dehors, le temps était calme et il ne vantait presque pas. C'était la nuit tombée mais il ne semblait pas y avaoir de lune, donc il faisait vraiment très noir. Shinji avait erré un petit moment dans la ville, un sac en bandouillère bien fixé a ses épaules. A l'intérieur, il tranait son habituel appreil photo mais pourtant, rien ne l'inspirauit vraiment. C'était comme si tout était mort autour de lui soudainement, comme si rien ne dégageait aucune émotion qu'il aurait eu envie de capturer. Cela ne faisait pas tellement longtemps qu'il était dans cette ville et n'y connaissait d'ailleurs personne. De plus, il venait aussi d'arriver au pays, donc par conséquent, tout lui était étrangé. Nomarlement, la nouvauté mettait du piquant dans sa vie mais cete fois, ca semblait être différent. En effet... Il régnait dans la ville quelque chose d'étrange, mais le jeune homme ne saurais pas dire quoi.

Il entra dans un petit resto bar, un peu fatigué d'errer comme une ame en peine, bien que ce soit ce qu'il faisait tout les jours depuis des années. Se glissant a l'intérieur, il remarqua qu'il y avait relativement beaucoup de gens. Shinji détestait les endroits ou il y avait trop de gens. Ce n'était pas qu'il était agoraphobe, non il ne craignait pas les foules. Mais il détestait plutot les gens, ce qui le rendait un peu xéno sur les bords. Malgré le fait qu'il n'était pas tellement a l'aise avec tout ses gens qui lui semblaient étranges, il décida de rester dans cet endroit quand meme. Avec un peu de chance, quelque chose de spécial pourrait se passer.

Le jeune homme aux cheveux noirs s'avanca jusqu'au comtoir ou trainait quelque autres personnes et il s'y assit a son tour. Son voisin de banc le plus pres était un mec bizarre qui se cachait derrière une espece de capuchon. Shinji cru que c'était surement un junkey ou quelqu'un du genre, quelqu'un qui avait mauvaise mine et qui ne voulait pas tellement le montrer. Ou encore, peut etre ce cachait il de quelqu'un.

Shinji observa doucement les petits gestes que faisait ses doigts lorsqu'il les posa son sur verre d'eau pour boire. C'était délicat, et ferme a la fois. Le photographe ne pouyvait s'empecher de les fixer d'une facon étrange, bien que toutefois assez subtile. S'il avait été dans la possibilité de le faire, il aurait surement prit un cliché de ces doigts, mais il aurait eu l'air trop bizarre.

Shinji renversa sa tête par en arrière, repoussant ses cheveux noirs dans sa nuque. Son allure androgyne lui attirait les regards de certains hommes plus agés qui devaient fort probablement le prendre pour une jeune femme, ce qui n'était pas du tout le cas! Il roula des yeux, sentant un regard posé sur lui, mais n'y accorda pas plus d'attention que cela. Ceux qui le regardaient bien finiraient par se rendre compte que malgré sa taille de fille, il n'avait pas de poitrine et que ses épaules étaient beaucoup trop carrées pour appartenir a celles d'une femme, encore moins a une jeune fille.

Ses oreilles captèrent les paroles que son voisin de banc venait de prononcer. Il tourna la tête vers lui et posa son regard gris iceberg sur le verre que celui ci venait de repousser. Il y aurait donc des célébrités dans se coin de pays, et dans se bar en plus? La soirée seraient surement alors tres bruyante et Shinji n'était plsu très certains s'il voulait vrament rester ici... Il remarqua alors que ses yeux étaient toujours fixés sur son voisin, et s'empressa alors de détourner le regard.

Il commenda a boire et on lui servit se qu'il avait commender assez rapidement. Le barman se retourna brusquement, lui arrachant son verre des mains, et le renversant sur le garcon d'a coté. Shinji écarta les mains en signe d'ahurissement, ne comprenant pas trop pourquoi le barman avait eu soudainement envie d'humidier le jeune homme a coté de lui. Il fronca les soucils, changea son expression qui restait habituellement de marbre et se tourna vers celui qui venait de recevoir un verre d'alcool complet sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mar 3 Avr - 21:19

Arima poussa un soupire désespéré voyant la réaction du barman, qui avait sans doute comprit qu'Arima ne toucherai pas à son verre, ayant vu l'alcool dedans. Il étouffa un petit grognement d'exaspération. Il se leva, remarqua que sa chemise, capuchon était trempé entièrement. Il avait fini de se cacher et décida de l'enlever. Il retira d'un rapide mouvement son chandail carément trampé, n'ayant aucune gene de dévoilé son torse plutot impécable, qui était comme ceux des hommes dans ses nombreuse annonces où l'on voit ses hommes se doucher.

Au même moment où il dévoila son identité, il sentit les regards de tous les clients se poser sur lui, puis des murmure admiratifs parcouru toute la salle, allant jusqu'à ses oreilles, mais Arima n'en fit aucune attention. Pas toujours facile de passé inconnu dans un bar, lorsqu'on fait partit d'un groupe de rock très réputé a travers le monde entier. Il se dirigea vers le serveur et lui lanca son chandail trampé dans son cabarait, l'air menacent.


J'espère que je vais etre rembourcer pour cette humiliation! Je n,aprécit pas que l'on détruiste mes vêtements de la sorte!

Le barman le regarda et fit un petit signe de tete de soumission. Il partit un peu plus loin. Arima se sentit découragé. Il ne comptait pas dévoilé son visage se soir, il aurait voulu passé inconnu comme la plupart de ses gens normaux, mais là, il avait laissé la colère l'envahir et il devait avouer qu'un chandail mouller n'était pas très agréable.

Après quelque minute, le barman lui apporta une chemise propre et Arima le remercit, n'étant pas un homme avec une grande rancune. Il la mit sans protester, puis la boutonna tranquillement. Quelque client timide lui demanda son autographe, mais Arima refusa poliment, disant que ce n'était pas le moment et qu'il n'était pas venu ici pour être le centre d'intéret. Il se r'assit donc et fini son assiette. Il remarqua alors son étrange voisin qui semblait avoir une fixsation sur ses mains. Il lui sourit gentiment, mais rien de plus. Arima était un peu prdu dans ses pensés en ce moment et n'avait pas le gout de partir une discussion quel compte.

Arima reporta son attention sur ses problèmes. Il en avait tellement, mais bon, ce n'était pas le meilleur endroit pour y penser. Les médias n'étaient pas là ce soir alors il pouvait relaxer. Il était dans un petit bar qu'il aimait bien, mais pourtant, son esprit était tourmanté par Uriel, le chanteur du groupe Shadow qui allait bientot se marier. Uriel, qu'il considérait comme son frère lui avait fait beaucoup de confidences ses derniers temps et ca le tourmantait.

Mais il n'était pas le seul. Depuis peu, Xian, le bassiste du groupe, l'autre gars qu'il considérait comme son petit frère avait quelque problemes dans ses relations amoureuse. Celui qu'on considérait comme le gamin du groupe semblait peu à peu s'affirmer et cela ne le dérangait pas. Cependant, Xian était sur les naires ses temps si et s'énervait a rien.

Quand au deux autre, Gin, le gitariste et Ayato, le batteur, ils partagaient une relation secrete et si jamais les médias mettaient la main sur se secret, adieu la tranquiliter, bienvenue les ennuis. Ses pensées se bouscula donc dans la tete d'Arima et il ne pouvait pas les stoper. Plus rien autour de lui ne semblait être présent. Il n'entendait plus les murmures du monde extérieur, il semblait renfermer dans ses pensés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 4 Avr - 1:48

Shinji avait bien vu le barman renverser presque concensieusement son verre sur l'homme assis a coté de lui. Bon, c'était bien dommage pour cet homme mais... le photographe n'était pas du genre a s'en faire pour les autres. Et puis, qu'est-ce que ca pouvait bien lui faire, juste un tout petit peu d'alcool sur lui? Bon, un peu était peut etre exagéré car en fait, le verre plein était maintenant rendu sur la chemise du mec, mais il ne devrait pas en crever, ce n'était que... mouillé! Mais il sembla que le garcon ne fut pas tellement heureux de voir ses vêtements gachés par le liquide jaunatre. shinji ne comprenait pas trop pourquoi il était si en colere, parce qu'au fond, c'était lui qui avait perdu sa boisson. Bon, c'est un fait, recevoir un verre de plein foeut, qui plus est, rempli de glacons, ca devait pas être l'expérience la plus agréable.

Shinji le regardait toujours, attendant sa réaction et il le vit retirer son chandail, dévoilant un torse nu magnifiquement bien découpé. Si le photographe aux cheveux de jais avait été du genre a faire des expressions facailes, il aurait surement aussi les sourcils, se demandant se que le garcon cherchait a faire en enlevant sa chemise ainsi devant tout le monde. Mais comme il n'était pas ce type de personne, il se contenta de passer ses commentaires dans sa tête, ses yeux vagabondant sur son voisin.

Shinji remarqua également qu'il n'était pas le seul a poser les yeux sur l'autre garcon. En effet, des qu'il eut dévoilé son visage, plein de regard se tournèrent vers lui pour le fixer. Shinji regarda un moment autour de lui puis reporta son attention sur l'exhibitioniste. C'est vrai que son visage lui était familier, peut etre était il un acteur célèbre ou un truc du genre, mais quoi qu'il en soit, des exclamatiosn de surprises s'éleverent dans les airs.

** Han-han... c'était a toi de pas te déshabiller... ** pensa sarcastiquement le jeune homme aux cheveux attachés sur sa nuque. Bon, c'était pas tres gentil comme pensée, mais bon, Shinji n'était pas gentil. Lorsque le garcon se plaint au serveur, Shinji étouffa une expression. C'était quoi cette attitude? Il aurait pu être plus courtois avec le pauvre barman... quoi que... d'un autre coté, Shinji aurait bien réagis de la même facon s'il avait tenu ne serais-ce qu'un peu aux vêtement qu'il portait, se qui nétait pas le cas.

Des gens virent voir le garcon qui commencait a s'ahbiller d'une nouvelle chemise. Ils lui demandaient des autographes? Ouais, alors le mec devait être célèbre. Et assez d'ailleurs, puisque Shinji se souvenait d'avoir déja vu son visage en quelque part, et il ne fallait pas oublier qu'il ne venait pas tout a fait du même continent. A la grande surprise (muette) de l'allemand, son voisin refusa de signer des autographes. Il me semble que la moindre des choses, c'était de toujours faire plaisir a ses fans non? Mais au fond, peut etre que le jeune homme avait ses raisons.

Shinji repousa les cheveux noirs qui lui couvraient le visage et commenda un autre verre que cette fois, il prit solidement dans la main du barman, ne voulant pas que celui ci glisse une seconde fois, sinon il commencerait a se poser de sérieuse question. Il tourna le regard vers son voisin qui semblait étrangement pconcentré dans ses pensées. Au moment ou Shinji allait porter son verre a ses levres, celui ci éclata littéralement dans ses mains, dans un grand bruit de verre brisé.

L'allemand resta un moment bouche bée. Le liquide avait surtout tombé sur le planché, et tres peu sur lui, il navait donc pas prit une douche comme la star a coté de lui, mais toutefois, Shinji mit un temps avant de se rendre compte que le verre avait incrusté sa main et que celle si saignait quelque peu. Le photograohe voulu quérir le barman, mais celui ci semblait occupé ailleurs.

Bon, pas trop grave, de toute facon, Shinji ne ressentait aucune douleure (ou presque), mais le sang le génait un peu. Il se tourna donc vers son voisin de banc qui semblait vraiment, mais vraiment perdu dans ses pensées. Au début, il décida de ne pas le déranger, contemplant le sang qui ruisselait maintenant jusqu'au bout de ses doigts. Mais se rendant compte qu'il attirait quelque regards sur lui, il décida de parler a l'autre gars.


Excuse-moi

laissa il tombé d'une voix détachée. Il ne savais pas trop si l'autre allait vraiment l'entendre, mais comme sa voix n'était pas des plus habituelles, profonde mais glaciale, peut etre que ces simples mots, qui étaient soit dit en passant les premier qu'il prononcait depuis son arrivé, allaient réussir a sortir l'autre garcon de ses pensées.

Au moment ou il croisa le regard de celui ci, Shinji lui pointa la serviette qui était a coté de lui et montra sa main ensanglantée, lui faisant ainsi comprendre par ses indications muettes qu'il demandait a l'autre s'il voulait lui passer sa serviette pour se laver un peu du sang qui coulaient doucement.


[T'aime ma signa? ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 4 Avr - 17:24

Arima fut soudainement tirer de ses longues pensées comme s'il venait de se réveiller d'un long rêve. Il regarda son voisin et remarqua imédiatement sa main ensenglanté. Il prit instantanément sa serviette, ayant déjà prit quelque cours en médecine, il enroula la serviette, par réflexe, au tour de la main du jeune homme en l'attachant soigneusement, d'une main experte. Il porta ensuite son attention à l'homme d'origine étrangère.

Il le regarda, sans le fusiller du regard, juste poliment, comme quand on croise une personne qui nous parait gentille dans la rue, ou dans tout autre endroit publique.


Sa va aller?

Demanda Arima d'une voie plutot aimable, mais un peu troublée de c'être fait tiré de ses songes d'une manière aussi brutale. Il regarda un moment à l'entour de lui et remarqua les verres de vitres brisées à terre. Il se pencha et les ramassa prudament, en les déposants sur le contoire prudament, pour ne pas se couper à son tour en les manipulant. Il souriait et semblait avoir retrouver ses esprits.

Et bien, je ne savais pas que se bar était aussi dangeureux...

Uriel remarqua que l'accident avait suicité l'attention de plusieurs clients, puis quelque minutes apres, le barman revient avec le chandail d'Arima en main qui avait été nettoyer, je ne sais trop où. Le jeune homme sourit, visiblement ravit et reconnaissant. Il n'était pas habituer de faire un drame, surtout pour un chandail, mais là, il ne sagissait pas du sien. Arima le prit et le remercia, il se retourna alors vers l'étrangé, maintenant tiré de ses songes, pret à parler un peu, si celui-ci s'adonnait être parlable.

Je pense qu'Uriel n'apprécirait pas que je revienne avec son chandail fini. Il me turait s'il s'avait qu'est ce qui c'est passé...disons que se n'est pas un chandail qu'on retrouve en magasin, mais bon, je m'égare la...enchanté, je m'appelle Arima Arisa.

Arima sourit doucement en disant ses mots. Il n'avait pas l'habitude de se présenté, étant un peu habituer que les gens le reconnaissent d'eux-même, mais le fait qu'il venait de se présenté à l'instant, comme une personne normale, le mettait plutot à laise et lui fit oublier sa célébrité pour le moment et cela lui plaisait bien. Il ne détestait pas le fait être célèbre, mais contrairement a beaucoup d'artistes, lui, il ne tennait pas a être connu, mais le destin en a voulu autrement apparament...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Jeu 5 Avr - 15:31

Le verre qui avait éclaté dans sa main avait perforée la peau a quelque endroit et pourtant, Shinji ne resentait aucune douleur. En se rendant compte de cela, il soupira. Il était bien habitué a ne pas ressentir la douleur, mais il aurait bien amé savoir quelle souffrance cet accident lui aurait occasionné. Cette capacité qu'il avait le rendait différent des autres. Ce n'était pas tellement qu'il n'aimait pas être différent mais plutot qu'il n'aimait pas rester dans l'ignorance. Il aurait simplement aimé savoir l'effet que sa faisait.

Mais pour l'instant, le masochiste se concentrait plutot sur son sang qui coulait. Bon, la coupure n'était peut etre pas assez grande pour le vider de son sang, mais assez pour l'incomoder un peu. Le seul problème était qu'il n'avait pas de serviette près de lui... Il regarda quand même et vit que son voisin en possédait une. Il l'interpella donc pour que celui ci la lui prete. Mais bon, il avait la flemme de parler. Le jeune homme aux cheveux noirs n'avait cependant pas tellement le choix, s'il ne parlait pas, il ne serait pas tallement avancé. De plus, il n'allait tout de meme pas le toucher avec sa main ensanglanté. Alors il l'interpella mais lui demanda sa serviette par indications muette.

Il parlait tres bien la bonne langue, étant donné qu'il l'avait appris avant de venir. Certes, il avait un certain accent, mais qui n'était pas assez prononcé pour trahir ses origines Allemandes. Ce n'était pas pour la langue que Shinji ne voulait pas parler, c'était simplement parce qu'il détestait parler. Il n'avait jamais été doué avec les mots de toute facon. Son voisin sembla revenir de tres loin lorsqu'il posa les yeux sur le photographe. L'autre garcon était visiblement plongé dans ses pensée et shinji venait tout juste de le déranger. Oops? Mais lorsque l'exibitionniste vit la main de Shinji, il saisit tout de suite sa serviette pour bander la plaie.

Le premier réflexe de l'introverti aurait été de retirer sa main le plus vite possible. Il n'avait pas demandé a se qu'on le soigne, il avait simplement demandé qu'on lui prete la serviette. Mais son voisin avait semblé être plus rapide que lui et avait saisit sa main plus rapidement que Shinji l'aurait cru. Il le laissa donc faire, sans sourciller. Son soigneur le dévisageait doucement, sans aucune trace de méchanceté, mais assez intensément pour mettre le garcon androgyne mal a l'aise. Cela ne parut pas, étant donné qu'il était un maitre dans l'art de rester aussi froid qu'un iceberg, mais intérieurement, il avait hate que l'autre détache son regard du sien.

Lorsqu'il lui demanda si sa allait aller, Shinji resta de glace un moment, sans vraiment réagir ni répondre. puis au bout de quelques instant, il hocha la tête doucement, faisant comprendre qu'il allait s'en tirer. Apres tout, même s'il semblait délicat, il ne l'était pas du tout et se n'était pas la vue de son sang qui allait le faire tomber dans les pommes. Au contraire, la vue de son sang avait un certain coté excitant... Mais sa, il n'était pas pour l'avouer a son soigneur.

Shinji ramassa lui aussi les morceau de verre brisé sur le sol, ne voulant pas que l'autre garcon se fase du mal en essayant deles ramasser. De plus, ce n'était pas son travail, il ne bossat pas ici alors il n'aurait pas eu a le faire, mais il sembla qu'il voulait le faire quand même. Lorsqu'il dit en souriant sa petite remarque, quelqu'un de normal aurait au moins esquissé un sourire, mais Shinji se contenta de le faire intérieurement, se réinstallant sur son banc tranquillement, sans toujours avoir prononcé quelconque parole.

Lorsque son voisin lui parla de sa chemise et évoqua le nom d,un certain Uriel, Shinji fronca les sourcils. Il avait déja entendu se nom quelque part mais il ne savait pas tellement ou. Ce n'était pas un nom commun, et pas tellement japonais non plus. Il était tout de meme évident que l'autre gars voulait engager la conversation avec Shinji.

** meilleure chance la prochaine fois mon gars... J'suis pas bavard ** pensa il en se rendant compte que l'autre essayait d'être sympa et de le faire parler un peu. Lorsque que le garcon se rpésenta, il dit qu'il s'appellait Arima. Arima... Uriel... Ah oui! Le groupe Shadow! Non mais quel inculte faisait le photographe en ce moment! Une lumière venait de s'allumer en lui, voila pourquoi le garcon lui disait quelque chose. Shadow était un groupe tres connu, et pour que même Shinji qui n'écoutait presque jamais la radio en aye entendu parler, ils devaient être tres populaire.

Schwarz... Shinji Schwarz. Laissa il tombé doucement. Il n'était tout de meme pas pour rester la muet et ne meme pas se présenter. Il n'avait dit que le nécéssaire, et même un peu plus. Il n'aurait pu que dire son prénom ou son nom de famille, mais son nom de famille avait sortit en premier. Et puis, il doutait fort qu'Arima arrive a le prononcer comme il le fallait... Alors il avait ajouté son prénom.

Tu fait parti d'un groupe, nein?demanda il de sa voix étrange. Il ne voulait pas trop s'etre présenter pour rien, alors autant demander quelque chose, même si c'était quelque chose dont il connaissait déja la réponse. Arima lui semblait sympatique et Shinji n'avait pas tellement envie de rester bête avec lui. Son expression faciale n'avait toujours pas changé mais au moins, il avait décidé de laisser quelque mots sortir de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Jeu 5 Avr - 19:45

Arima regarda Shinji avec un petit sourire en coin. Il ne savait pas pourquoi, mais cela lui fesait plaisir de ne pas être reconnu tout de suite. Même très plaisir. Arima, qui était au sintétiseur dans le groupe Shadow, ne laissait pas plus sa place que les autres membres du groupe, mais en revanche, il ne jouait pas juste du rock. Il avait étudier le piano pendant plus de 17 ans et savait autant bien le classique, que n'importe quel autre style, le fait de ne pas être reconnu semblait lui redonner la joie, car comme je l'ai déjà dit, Arima aime bien passé inconnu dans la foule, se qui n'est d'ailleurs pas toujours facile...

Le jeune musicien regarda le garçon. Jolie voie, il avait un petit accent qui lui disait quelque chose, mais bon, sa ne le dérangait pas plus que sa vu qu'il parlait bien français. Son jeune voisin se présenta à son tour et Arima acissa un sourire. Son sourire n'était ni jayeux, ni triste, simplement respectueux. Lorsque la question consernant son groupe suivit, Arima se contenta d'aquisser un faible signe de tête, aimant mieux se tenir loin du sujet... il avait trop ses autres membres du groupe dans la tête en se moment, ce n'était pas vraiment le temps, d'y repenser. Il répondit donc à Shinji d'une voie plutot joyeuse et un peu mélodieuse, visiblement très content de ne pas s'être fait reconnaitre tout de suite...(et oui je me répète mais Arima est bizarre alors...) Il ne savait comment agir en parlant de se groupe et ne pas rentrer trop dans le sujet, il s'efforca donc juste de répondre par un faible oui.


Oui, du groupe Shadow, mais bon, évitons d'en parler... ce n'est pas parce que je fuis le sujet, simplement que...

Arima parru ésiter, il n'était pas le genre de personne à confier ses secrets au premier venu, mais étrangement, il avait le gout de parler un peu. Shinji, en revanche restait froid, mais cela ne dérangait pas Arima, il avait juste besoin des oreilles de quelqu'un en se moment et en plus, Shinji avait la même expression que Gin quand il restait de glace. Le jeune musicien décida donc de lui parler un peu, sa trop lui exposer de tat de choses inutiles.

Je sais pas si sa parrait, mais je n'aime pas vraiment être reconnu quand je sort dans la foule. J'aime bien passé inconnu, des fois, je m'assois une bonne heure sur un banc, évidament acoutrer de tout sorte d'acessoires pour évité d'être reconnu, puis regarde simplement les gens marcher...je les regarde vivre...

Le jeune musicien avait déboitéré ses informations comme s'il n'avait pas pu empêcher les mots de lui jahir de la bouche. Il ne savait vraiment pas pourquoi il c'était confier, surtout quelque chose comme sa à un étranger, mais celui-ci lui inspirait le calme, du moins, pour le moment, et cela l'avait surment toucher. Malgré ses airs de grand rocker, Arima était plutot doux et calme dans la vrai vie. Ok...mis a part au lit, mais sa c'est une autre histoire.

Son regard re reposa sur Shinji et sans même qu'il le réalise, il était entrain de le regarder de la tête aux pieds, comme s'il l'observait pour le juger, alors que c'était tout autre chose. Arima avait juste la manie de déposer son regard sur les gens et de laisser balader ses yeux, mais sans arrière pansés ni rien que se soit d'autre. Il ne jugait pas la personne et s'était habituer a ne pas juger que l'apparence, mais en ce moment même, on aurait dit tout autre chose, alors que se n'était rien.

Lorsque Arima s'en apperçu, il détourna la tête, ne voulant pas mettre Shinji mal à laise. Il ne c'était pas rendu conte a quel point son regard avait été intimidant, mais se doutait quand même qu'il n'avait pas très été alaise a suporter.


Désolé...

Dit-il doucement, visiblement gêner que ses yeux agissent ainsi dès qu'il déposait son regard sur quelque. Arima, n'étant pas un gars compliquer...enfin, je crois, se mit à sourire faiblement. Il aurait bien rit de lui-meme, mais il ne trouvait pas que la place était très aproprier. Il se contenta de retenir un petit rire, mais une voie dans sa tête le traitait d'idiot et d'intimidateur, se qu'il trouvait particulièrement amusant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Ven 6 Avr - 2:02

Shinji avait remarqué le petit sourire en coin qu'avait esquisser Arima. Ce sourire l'intriguait d'ailleurs. Est-ce qu'il s'agissait d'un sourire moquer? Car le photographe détestait qu'on lui sourie, encore plus si c'était pour se moquer de lui. Il se demandait si Arima n'était pas en train de se payer sa tête depuis le début, et si c'était pour cette raison qu'il souriait de cette facon. Mais Shinji se détrompa bien vite. Il avait beau ne pas etre calé dans cette langue, il la comprenait assez bien pour savoir que le jeune homme n'avait nullement été vraiment méchant avec lui. Au contraire, apres tout il lui avait même soigné la main, alors que le jeune homme aux cheveux noirs ne lui avait meme pas demander son aide. Bon, c'était certain que se geste l'avait agacé, mais d'un coté, c'était touchant. Est-ce que tout les gens étaient aussi gentil?

Shinji lui avait demander par simple politesse s'il faisait parti d'un groupe. Il avait déja entendu parler de Shadow et était presque sur de se qu'il avancait, mais il voulait en etre certain. Mais Arima lui répondit positivement. Apres tout, sa expliquait les autograohes de tout a l'heure. Seulement, ce n'était pas tellement brillant de s'etre exiber aux yeux de tous quand on est célebre comme ca...

Le garcon hésita a en dire plus. Voila qui était assez surprenant puisqu'il se conduisait comme un vrai moulin a paroles depuis tout a l'heure. Mais ca ne dérangait pas tellement Shinji qui préférait nettement écouter plutot que parler. Il trouvait impressionnant qu'Arima lui parle de se qu'il ressentait. Apres tout, Shinji n'était personne en particulier et les deux garcons ne se connaissaient meme pas. C'était doncétrange que la rockstar lui parle de tout cela, enfin, aux yeux du photographe qui apres tout, voyait pas mal tout d'un oeil différent.

Le masochiste l'écouta attentivement, hochant la tête de temps a autre. Lui aussi aiamait bien regarder les gens vivre. Il avait toujours aimer ca. Il savait qu'il était différent et aimait bien voir se a quoi le monde ressemblait en dehors de ce qu'il connaissait. c'était pour cette raison qu'il voyageait tout le temps. Pour cette raison, mais aussi parce qu'il poursuivait un but. Un drole de but puisqu'au fond, il ne savait pas lui meme se qu'était ce but. Mais en tout cas, juste a écouter ce que lui racontait Arima, il avait déja un point en comun avec lui.

Son regard était tout de meme assez intense. Shinji le supportait la tete froide, sans ciller, mais n'empeche qu'il se demandait ce que pouvait bien regarder le musicien. APres tout, Shinji était physiquement comme les autres, si ce n'était pas de son allure androgyne qui faisait qu'on le prenait parfois pour une fille. Il écarta de nouveau ses cheveux noir de devant son visage. Ceux ci étaient plutot applatit aujourd'hui, et ils ne tenaient pas en broussaille comme d'habitude, accentuant ses trait féminin.

Lorsqu'Arima s'excusa, Shinji mit un temps avant de comprendre de quoi le garcon s'excusait. Lorsqu'il comprit, il fit un vague signe de la main pour signifier que ce n'était rien. APres tout, le garcon n'avait pas a s'excuser, il avait bien le droit de regarder ou il voulait! Même si le photographe se demandait bien se qui l'intéressait autant dans sa personne.... Peut etre étacit ce une simple curiosité.

Des gens arriverent au comptoir, bousculant un peu Shinji qui serra les dents. Encore des gens qui pénétraient sa ''bulle''. L'allemand détestait qu'on s'approche trop de lui. Oui bon c'était un caractère de Xénophobe intense, mais il détestait ca, c'est tout. Apres tout, il n'amait pas les gens et ceux ci étaient pas mal trop pres de lui a son gout. Il tourna un regard contrarié vers Arima. Il ne voulait pas rester la.

Je vais me lever, je n'aime pas qu'il y aye trop de gens comme ca pres de moi.

Il y avait de la musique dans le petit resto et plein de gens dansait. ce n'était pas tellement le genre de Shinji de danser, bien que son corps souple lui permettait de le faire tres bien. Il resta un moment planter la, hésitant entre simplement rester debout a parler avec Arima ou tout simplement ficher le camp. La musique était bonne et entrainante, alors il n'avait pas tellement envie de partir. De toute facon, ou irat il? Il était passé minuit et se serait difficile de trouver une chambre quelque part. Alors autant rester ici encore un moment.

IIl resta donc devant Arima, les mains dans les poches, se balancant d'avant en arrière, ne savahnt pas trop quoi faire d'autre. Son regard se posa vers les gens qui l'avaient bousculer au comptoir. Ceux ci quittaient peu a peu et laissaient un peu de place. Mais Shinji était bien maintenant debout, du plus, il ne buvait pas. Shinji les pointa du menton, la petite bande était aller se trémousser sur le plancger de danse comme la plupart des autres clients


Les gens sont souvent comme ca? demanda il de son habituelle voix neutre, ne sachant pas trop quoi dire d'autre que de poser cette question stupide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Ven 6 Avr - 11:40

Arima avait suivit Shinji qui s'était éloigner du contoire lorsqu'il s'était fait bousculer. Dès que celui la lui avait parler, il avait deviner qu'il n'aimait pas vraiment être au contact de d'autre, mais peu importait Arima. Les gens, il en avait vu de toute les sortes, il respectait donc le choix du garçon de s'éloigné, puis, sans qu'il ne sache vraiment pourquoi, suivit le jeune étrangé un peu plus loin.

La musique qui jouait Arima la connaissait pas particulièrement. C'était un remix de toute sorte de toune et il s'entendit même, à un moment donner jouer du piano. Il sourit visiblement agasé qu'on détourne sa musique ainsi, mais ne laissa rien paraitre pour le moment. Shinji se trouvait debout devant lui, les mains dans les poches. Génial, lui, il savait rester droit sans se laisser emporter par la musique, mais Arima, quand à lui, se mettait à chanter et a danser dès qu'il en entendait. Il fit de son mieux pour rester droit comme le jeune étrangé, mais son pied trahissait le bit de la musique, qu'il ne détestait pas d'ailleur, marglé le détournement de musique...

Puis soudain, Shinji lui demanda une question asser étrange. Enfin, elle ne l'était surment pas, mais Arima la trouve un peu étrange. Il lui demanda si les gens étaient comme ceux qui l'avaient bousculer. Arima réfléchit, c'était difficile à dire, puis que sa variait asser souvent. En fait, sa dépendait des gens. Il haussa les épaules avant de réepondre, selon lui, se qu'il jugait appropirer.


Non, enfin, je ne crois pas, tous dépend des gens. Ils y en a qui agissent comment sa, ils y en a d'autre non...je ne serait te répondre vraiment, mais je pense que la plupart des gens sont plutot aimable, enfin, pour ceux que je connais...

La musique changa soudainement et elle laissa place à une douce musique sympatique de slow. Cette fois, Arima ne pu pas se retenir encore bien longtemps, il aimait trop danser et les longs slows étaient sa spécialité. De plus, la chanson qui jouait était celle de Shadow. La voie d'Uriel, qui était Rockeuse, se fesait douce et mélodieuse (pour une fois). Le sintétiseur qu'Arima utilisait habituellement laissait place à un piano classique Gin et Ayato s'abstenaient de jouer. Seul Xian, avait troquer sa base pour une gitare classeque il donnait un autre effet, encore plus doux et mélidieux à la chanson. Cette chanson, était sans doute la préféré d'Arima. C'était celle qu'Uriel ait écrit pour Shiro. Bien qu'elle soit récente, elle était déjà très bien coté et passait aussi a la radio.

Le début se fesait doux et commencait avec une ouverture au piano, puis la gitare embarquait, non pas sacadément comme d'habitude, mais se fondait plus dans le piano. La voie d'Uriel était splandide, presque a son meilleur. Vraiment, c'était une belle chanson.

Dès les premières notes de musique, le corps d'Arima fut sésit d'un frisson. Là, il ne tenait plus, il voulait vraiment danser et tout son corps le laissait paraitre. Il regarda la petite pise de danse, tous les gens semblèrent s'être assient, puisque la plupart des garçons n'apréciaient pas vraiment danser des shlows. Certaine filles dansaient entre elles tout en chantaient les paroles et jettant des regards amusé à Arima, tendis que la plupart des hommes les regardaient, tout en écoutaient la chanson.

À première vue, tous s'acordaient à dire que c'était une excellente chanson et sa, pour un musicien, c'était tout un cadeau. Arima regarda autour de lui. Il eu vraiment l'impression que le plancher de danse l'appelait. Même que, il ne savait pas si c'était un effet de son imagination, ou c'était réel, les personnes se déplacaient de sortent à lui laisser un grand chemin pour acceder au plancher. Arima secoua la tête...

**Tu penses trop la** se dit-il en lui même un peu découragé. Il hésita quelque minutes, puis tendis la mainà l'étrangé.

Il savait que celui-ci n'aimait pas être au contact des autres, mais il tenta quand même sa chance puis que on peut toujours s'asseyer dans la vie, sa nous tura pas. Il sourit doucement, l'air visiblement invitant et aussi passionné de musique.


Tu danses? ou je dois me mettre à genoux pour solicité une danse?

Demanda-t-il en souriant, visiblement heureux d'entendre cette chanson qu'ils avaient mis temps de temps à faire et a écrire.

Arima regarda Shinji, il semblait hésiter, mais semblait plutot plus surprit que d'autre chose. Arima ne comprit pas tout de suite qu'il était surprit, il pensa que le jeune homme trouvait l'idée un peu ridicule. Il ne voulu pas s'excuser cette fois, mais lui adressa quand meme quelque mots, qui voulaient dire une peu cela.


Tu sais, si tu trouves l'idée ridicule, je peux toujours demander a quelqu'un d'autre... mais puisque tu n'as rien d'autre a faire, pourquoi pas? Moi j'aimerai bien danser avec toi.

Déclara tout simplement Arima, sans être trop insistant, juste fesant comprendre à Shinji son envie de danser qui l'avait prit depuis tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mar 10 Avr - 19:38

Toujours aussi impassible, le photographe remarqua que de plus en pl;us de gens s</etaient regrouper sur la piste de danse. En d<autre lieu, il se serait surement meler a la foule, mais comme il ne connaissais personne et qu<il etait nouveau sur les lieux, il preferait rester dans son coin.Par contre, il sembla qu<arima netait pas de cet avis. En effet ce dernier batait le rythe de la chanson du pied, ce qui prouvait qu<il desirait danser.

La chanson finit par se terminer et une plus calme commenca. Shinji n<avait qu<a fixer la lueur mysterieuse qui brillait dans les yeux du musucien pour savoir que c<etait une des siennes. Cetait une chanson de style slow et deja des tas de petit couples se becotaient et dansant. Shinji remarqua aussi le groupe de filles qui gloussaient en direction d<arima et le jeune garcon aux cheveux noir ne put s<empecher de penser
** Patetique... ** Il jetta ensuite un coup d<oeil a arima vualnt voir se que celui pensait de la danse.

Lorsque ce dernier invita son vis a vis, Shinji hesita. Il haussa les sourcils, montrant une premiere vraie expression faciale depuis son arrivee dans le bar. la proposition d<arima lavait prit par surprise et il hesitait a accepter. Ce netait pas le fait de danser avec un homme qui l<embetait, car meme si sa avait ete une fille, shinji aurait quand meme hesiter. Cetait plutot le fait qu<il ne connaissait opas tellement la personne et qu<en plus, la danse qu<il devrait danser avec lui necessitait de se coller contre le corps de son partenaire.

Finalement, Shinji se laissa entrainer su la piste de danse, par acceptation silencieuse. Il ne savait pas trop comment agir. Il ne voulait pas poser ses mains sur les hanches d<arima car cela impliquerait qu<il le percevait comme une fille... et d<ailleurs, Cetait Shinji le plus effeminer. Il posa donc simplement ses mains sur les epaules du musicien, laissant le soin a celui ci de decider comment ils devaient se tenir de distance.

Shinji fixait, tout, sauf le regard de son partenaire. Le fait de voire toute les filles les regarder le mettait mal a l<aise, bien que son regard resta de glace, comme a l<habitude. Il se pencha a l<oreille d<arima et murmura doucement:


Il ne faudrait pas decevoir tes fans en leur laissant croire que tu es homo... Dit il alors que sa faisait au moins deux bonnes minutes qu<ils dansaient ensembkle

(d/sooooo!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mar 10 Avr - 21:42

Arima guidait Shinji, en dansant. Il ne se souciait vraiment pas des regards sur lui et paraissait à son aise. Il l'était, puisque la musique le faisait se transformer. Il respecta Shinji et ne le colla pas trop, juste asser pour qu'ils danser aisément se slow. Il le fit même tournoyer quelques fois, pour seulement s'amuser un peu. Il avait vu que le jeune homme avait hésité, mais cela ne semblait pas l'affecter. Après tout, il était normal pour un étrangé de ne pas vouloir danser avec le premier inconnu qu'il croise. En fait, Arima avait été surprit qu'il accept sa proposition, mais il avait été content.

Lorsque Shinji lui dit qu'il ne falait pas décevoir ses fans, cela le fit sourire. au début, il fut surprit, qui lui fasse cette remarque parce qu'il pensait qu'il était ou courant, mais il se rapella qu'il n'était pas d'ici. Il se sentit plutot mal à laise, puis chercha les mots pour lui expliquer. Le jeune homme n'était pas du coin, cela paraissait, mais il ne lui reprocha rien. Après un moment, il décida de le dire ses mots comme sa venait, encore une fois.Il se penchà à son tour à l'oreille du jeune homme en souriant.


Désolé de te l'apprendre, mais tous les membres de Shadow sont bi...a part Xian qu'on doute qu'il soit plus attiré vers les gars, mais bon. Je suis pas là pour te parler de mon orientation.

Puis, Arima repensa à se qu'il disait et s'apperçu que sa pouvait mettre des gens mal à laise qu'il parle ainsi. En fait, il ne voulait pas que Shinji pense qu'il soit entrain de le crousser, alors qu'Arima voulait qu'une danse. Il sourit légèrement l'air visiblement embêter, puis se repencha à l'oreille de son partenaire de danse en rougissant légèrement, ne sachant trop commen dire ce qu'il voulait dire. Encore une fois, il se fit a son intuition, mais sa sortit plutot tout croche et plus insécure que la première fois, mais bon, personne n'est parfais non?

Ah...euh...ne t'inquiète pas, je n'ai nulement l'intention de te sauter dessus ou de t'embrasser...si sa peu te rassuré...

Déclaira-t-il simplement, le regard un peu fuyant, n'étant pas très habituer de se justifier, ou de justifier sa bisexsualité. Il entraina donc Shinji et le dansèrent jusqu'à se que la chanson finisse et leur danse parru plutot fit danser, presque comme s'ils avaient toujours danser ensemble. Arima dirigait facilement et Shinji n'avait aucune difficulté à suivre ses pas. Ils belle et élégante, même si c'était deux gars qui la dansait. En fait, la façon qu'Arima bougait était diférente des autres, se qui donnait un certain style et Shinji le suivait tout aussi bien.

Lorsque les dernière notes disparurent, Arima lâcha doucement Shinji, puis sourit. Ils sortirent de la piste de danse et Arima semblait plutot ravie d'avoir danser et il l'était vraiment. Il regarda le jeune homme et le remercia.


Merci bien, d'avoir accepter une proposition un peu soudaine de ma part. Dit-il d'une voie légère, amicale même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Sam 14 Avr - 15:09

Shinji remarqua qu'Arima préférait ne pas trop se coller a lui. Pourtant, le photographe aurait qu'il l'aurait fait. Les apparences sont souvent trompeuse alors, puisque le garcon lui avait paru être du genre quelque peu courreur de jupons, comme toute les stars quoi. Mais n'empeche que c'était quand meme une danse ou il falait que les deux participants soient collés, mais comme Shinji avait fait un peu (mais vraiment tres peu) connaissance avec le musicien, le fait de danser ainsi avec lui ne le dérangeait pas trop. Il se sentait moin envahi dans son espace vital que si sa avait été un inconnu, bien qu'Arima l'était quand meme un peu.

Et il voyait vraiment tout les regards féminin tournés vers eux, les yeux enviants. Et aussi probablement plusieurs regards maculins qui en voulait a Arima d'etre si canon et de faire ainsi tourner les têtes des jeunes filles. Étant un tres bon observateur il remarqua le malaise de la rockstar lorsqu'il lui fit sa petite renarque au creu de l'oreille. Qu'est-ce qui n'allait pas? Ce n'était tres certainement pas une confidence sur son orientation sexuelle qui allait déranger Shinji, au contraire. Le garcon était particulierement ouvert d'esprit.

Arima lui expliqua que la plupart des mecs de sont groupe étaient bi. Shinji laissa un son sortir de sa gorge, un genre de ''hm-hm'' qui voulait dire qu'il avait compris. Il n'avait jamais rien eu contre la bisexualité puisque lui aussi avait eu des aventures avec des gens de différents sexe. Il resecta le choix de son vis a vis de ne pas vouloir en parler d'avantage, peut etre que ca le mettait vraiment mal a l'aise. Mais quoi qu'il en soit, l'allemand trouvait cela un peu surprenant. Arima lui lui avait semblé tellement... enfin, pas du genre a etre gêné de ca.

La chanson touchait surment a sa fin, et Shinji commencait a se demander si Arima l'avait inviter a danser pour quelconque raison obscure et pas tres catholique. Normalement, on invite pas quelqu'un a danser sans raison non? Mais bon, peut etre qu'Arima le faisait lui. Ou peut etre que dans cette région, tout le monde le faisait. Ou alors c'était seulement le photographe qui était un peu paranoiaque.

Lorsque le musicien lui dit qu'il n'avait pas l'intention de lui sauter dessus, le garcon resta le glace, mais sourit intérieurement. Ah non? Pourtant, se bar ressemblait plus a une genre de sauterie qu'a un simple bar. En effet, presque tout le monde était en train de s'embrasser langoureusement dans leur coin, ou encore pas dans leur coin, devant tout le monde, sans aucune gêne. Alors pour le '' je vais pas te sauter dessus '' on repasseras.

Il se laissa guider hors de la piste de danse et fixa Arima un moment. Le garcon venait de le remercier. Eh bien le remercier de quoi? Bof, sa devait être une genre de politesse. Shinji haussa les épaules simplement. Il tourna la tete vers le banc ou il avait laisser son sac, mais ce dernier n'y était pas. Il regarda autour de lui, nulle trace de son sac en bandouillère noire. Il porta son attention sur Arima, une expression se lisant sur son visage pour la premiere fois.


Je suis arrivé avec un sac... il es plus la.

L'allemand fouilla les endroits ou son sac aurait pu etre, mais il avait vraiment disparu. Quelqu'un l'avait probablement volé, il y avait pour les miliers d'euros la dedans, c'était toute sa possession. Il y avait son argent de poche et son appareil photo, ainsi que son ordinateur et quelques armes. Il se sentait soudainement dépossédé. Il n'avaoit plus de vetements, plus d'argent.

Il passa une main dans ses cheveux noirs en signe de découragement.Il fouilla ses poches, voir s'il avait quelque chose qui pourrait lui etre utile. Pas grand chose a vrai dire, le petit livret de papier qu<'était son passeport ainsi que quelques visa prouvant qu'il n'était pas un cirminel. Une boite d'allumette et une lame de rasoir. Il n'irait pas tellement loin avec sa. Il se retourna enfin vers Arima, un grand désespoir se lisait dans ses yeux normalement si impassible.


T'aurais pas vu quelqu'un s'enfuir avec ou quelque chose...?

Il sortit son passeport de ses poches et le jetta sur la table. Dessus, il y avait l'embleme de son apys avec écrit en dessous '' Deutshland '' qui voulait dire ''Allemagne'' mais dans sa langue. Il vide la reste de ses poches sur le comptoir, montrant tut se qu'il avait. Ce n'était certainement pas avec des allumetes et une lame tachée de sang qui allait lui payer a manger.

Je fais quoi avec sa moi?

Il se disait plus sa a lui meme. Il ne voulait pas vrament qu'Arima l'aide, c'était p^lus une colere soudaine qui le faisait parler comme ca. Il se parlait plus a lui meme qu'autre chose. il se tourna vers son vis a vis et lui demanda

aller voir la police ne serviras a rien je suppose...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Sam 14 Avr - 15:36

Arima le regarda lentement, toujours aussi calme. Il laissa rapidement son regard se déposer sur les gens, mais à quoi bon espéré? Le voleur, qui qu'il soit, était sans doute déjà rendu très loin en se moment, se qui fit pousser un petit soupire au jeune homme. Arima n'était pas du genre a perdre son sang froid, mais n'appréciait vraiment pas qu'on fasse se genre de choses sous son nez.

Il s'approcha doucement du jeune garçon qui venait d'Allemagne, Arima était musicien, il savait plusieurs langues et bien que l'almant ne fasse pas partit de son vocabulaire, il avait reconnu se mot sur le pasport du jeune étrangé. Le jeune musicien prit doucement Shinji dans ses bras, le forcant à relaxer pour le moment.


Sa va...inutile de paniquer...calme-toi pour le moment, je te paye ton repas, on verra pour la suite en temps et lieux.

Arima fit assoir Shinji, puis le regarda dans les yeux. Il passa sa main dans les cheveux noirs du jeune homme, repoussant ses mèches de cheveux en arrière de sa tête. Arima gardait toujours un sang froid incroyable et c'en était presque effrayant.

Voyant que Shinji était toujours autant troublé, il sembla réfléchir. D'une certaine façon, Arima se sentait un peu coupable du vol du sac de Shinji parce que s'il n,avait pas accepter de danser avec le musicien, jamais il ne s'en serait éloigner. Le jeune homme sortit une piles de cheques de ses poches...et oui, je ne sais pas se qu'il fait à trainer ça, mais Arima semble toujours trainer tout son petit quitte personnel dans ses poches.

Il regarda doucement Shinji, qui semblait tout aussi perdu. Arima le comprenait bien, sa ne devait pas être facile d'arrivé dans un nouveau pays et de perdre tout dès son départ.

Arima lui fit un chèque de plus de milliard d'euro, puis le glissa dans la poche de Shinji. Il avait fait sa, normalement, sans expressions, ni arrières pensés, comme si donner un chèque discrètement à un étrangé de plus d'un milliard d'euro était normal. Il sourit, puis se leva, prenant le chandail d'uriel dans ses bras.


Disons que c'est un petit dédomagement pour le moment. Après tout, tu t'es fait voler quand on dansait, alors c'est en partit de ma faute. Si tu comptes me rendre mon chèque parce que tu ne peux pas accepter, alors laisse-le ici, puis que je n'ai pas l'intention de le reprendre.

Arima se dirigea tranquillement vers la porte, puis regarda Shinji en souriant comme un gamin. Doucement, sans méchanceté dans son regard, simplement une tendresse infini.


Ah, au fait, si tu dois te trouver un travail, tu peux toujours venir chez nous... j'avais vu tout à l'heure que tu avait un appareille photo...en tout cas, je vais fumer pour le moment, alors salut...à moi que tu veux venir avec moi?

Demanda Arima, un petit sourire aux lèvres. Il savait que l'étrangé viendrait, mais il ne sans souciait pas pour le moment. Il se doutait aussi que Shinji ne soit pas le genre a accepter de l'argent d'un inconnu aussi facilement, mais peut importe, Arima avait lui aussi, une tête pas mal dur. Il sourit doucement en ouvrant la porte, la porte, content se diriger vers le parc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Sam 14 Avr - 18:20

Il fallait etre vraiment malchanceux pour se faire voler la premier journée qu'on passait dans un pays. Bon d'accord, peut etre que le garcon avait cherché se qui lui était arrivé. C'était vrai quÉ'il avait laissé son sac sans surveillance, il aurait au moins pu le mettre dans un endroit ou il l'aurait eu en vue lorsqu'il dansait, mais il s'était laissé entrainé trop rapidement. Il soupira, ce qui était fait était fait et s'il y avait bien une chose qui était certaine, il ne pouvait pas revenir en arriere. La seule chose qui le décevait quelque peu, c'était de savoir que son portfolio et ses cartes mémoires étaient dans son sac et que par conséquent, il avait perdu tout ses souvenirs. Mais bon, en bon hermite qu'il était, il se disait qu'il n'aurait qu'a repartir ou il était allé et reprendre ce qu'il avait prit puisque tout ce qu'il avait prit comme cliché était également dans sa tete.

Il était assez en colere, et c'était rare qu'il laissait ses émotions le dépasser ainsi. Puis il se rendit compte qu'il était en totale perte de controle de lui meme et prit une grande inspiration. Il reprit son air froid, comme s'il immitait une armoire a glace et écouta les paroles qui se voulaient réconfortante de Arima. Bon, c'était bien gentil de sa part mais ce n'était pas ca qui allait lui rendre ce qu'il avait perdu.

Lorsque le musicien passa sa main dans ses cheveux a lui, Shinji eut un mouvement de recul et l'empecha de terminer son geste. A ce qu'il sache, il ne lui avait pas donné la permission de le toucher de cette facon et Shnji était un garcon quelque peu farouche qui détestait qu'on le prenne en pitié de cette facon. Alors ce geste la, il ne l'avait pas tellement aimé, meme si l'intention l'avait touché. Il le regarda d'un regard polaire, lui faisant comprendre de ne pas recommencer.

Il vit Arima sortir un cahier de Cheque et le lui donner. Non, l'allemand n'allait certainement pas accepter, c'était hors de question. Il n'allait pas prendre de l'argent de quelqu'un d'autre, s'aurait été bien trop facile. Il avait toujours réussis a gagner son argent seul, en faisant se qu'il fallait. Parfois ses emplois n'étaioent pas des plus propres, mais au moins il avait de l'argent pour quitter le pays. La, il était carrément coincé ici.

Au moment ou shinji sortait le chèque de sa poche, Arima se levait pour quitter. Lorsqu'il lui proposa de lui trouver du travail en l'emenant chez lui, le photographe resta suspicieux un moment. Un travail, il n'était pas contre. Travailler pour Arima... De quel genre de travail parlait il? Mais le reste de son petit monologue fit taire ses intérogations muettes. Il ne réagis pas lorsque le garcon quitta les lieux et le laissa partir sans un signe.

Il regarda quelques instant le cheque qwui était toujours dans ses mains. C'était clair, Arima voulait que shinji le suive, il faisait preuve d'un grand manque de subtilité. Le garcon voulu plonger le cheque dans un verre d'eau pour le rendre inutilisable et s'en aller mais il se ravisa. Il sortit a son tour au moment ou le musicien finissait sa cigarrette.

Il s'avanca vers lui avec le meme regard que toute les autres fois précédente. Il ne voulait pas de son argent, ca c'était clair. Il n'était pas certain de vouloir du travail si ca venait de lui aussi, surtout s'il ne savait pas de quoi il s'agissait. Il leva le cheque dans les airs et le lui montra calmement.


Je vais le garder. Mais je vais te rembourser.

Il baissa les yeux au sol en enfoncant le cheque dans sa poche. Bon, Arima lui avait parler d'un travail. Faisait il allusion a son apareil photo? De toute facon, il n'en avait plus, il était dans son sac avec le reste de ses choses. Le musicien était appuyé contre lemur d'une facon décontractée et Shinji lui faisait face, bien droit. Ses éapules s'affaissèrent doucement, lui aussi décida de se décontracter un peu. Il s'avanca vers la rockstar et se pressa contre son corps d'une facon soudaine et innatendue. Apres tout, il n'avait laissé aucun signe avangardiste de ce qu'il allait faire.

Il se pencha sur l'oreille du musien, se demandant a lui meme s'il avait prit son vis a vis par surprise avec son geste. Il n'allait accepter largent a une condition : 'sil trouvait du travail. Et encore une fois , sa dépendait du travail qu'on lui proposait. De plus, la facon dont Arima lui aavait parler d'un boulot... '' si tu dois te trouver un travail, tu peux toujours venir chez nous...'' Ca ne sonnait pas trop catholique disons.


Et de quel sorte de travail tu parle...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Dim 15 Avr - 11:28

Arima finissait sa cigarette lorsque Shinji vient le rejoindre. Il l'écrassa dans un sendrier, puis la jetta. Il regarda le jeune homme doucement, un petit sourire aux lèvres. Il était bien content qu'il accept son argent et qu'il ceuille le rembourser, comme quoi c'était quelqu'un d'asser bien.

Le musicien regarda le jeune étrangé, puis s'intéressa à sa question. Ok, lorsqu'il lui avait parler de travail, il avait utiliser un ton pas très catolique, mais bon, ce n'était pas son intention, enfin, il ne savait que trop. Il se mit à réfléchir. Au début, il voulait lui proposer une job de photographe, car apres tout, Shadow faisait souvant des séences photos pour des marques, ou magazines, mais aussi, il falait qu'ils préparent la pochette de leur prochain Cd. Arima pensa que même si Shinji avait perdu sa caméra, il pourrait s'arranger pour lui en trouver une autre, enfin, pour le moment, mais l'allusion au travail pas catholique fit sourire Arima. Le pianiste n'avait j'amais pensé ainsi et dison que jusqu'à maintenant, il n'avait jamais eu a angager des gens pour le satisfaire, il eu un petit rire qu'il ne pu retenir. Il sourit doucement à l'adresse de Shinji.


Il le regarda un moment, puis arrêta de rire. Il trouva ses mots, puis entreprit de lui expliquer ce qu'il voulait parler par travail, toujours se petit sourire amusé aux lèvres.

En fait, je pensais plutot à un travail qui receuille ton instin de photographe. Tu sais, j'habite dans un manoir où y vit quatre autre gars, alors même si je voulais fair des choses...mmm...''pas très catholiques'' comme tu dis, sa ne passerais pas inaperçu et de toute façon, sa m'intéresse pas de payer des personnes pour faire se genre de trucks.

Dit Arima en repensant doucement au passé d'Ayato. Les membres de Shadow étaient des vrais tombeurs, certe, mais ils avaient leurs principes et l'un d'entre eux était de ne jamais forcer quelqu'un à coucher avec. C'était un peu normal, disons que ses membres n'avaient pas vécu une très belle enfance et que pour Arima, même si Shinji acceptait une condition de travail comme celle la, il ne se sentirait pas bien vis à vis lui car, en plus d'avoir le sentiment de faire de la prostitution, il aura un sentiment désagréable de violé quelqu'un.

Le musicien, fit une bref pause avant de reprendre se qu'il voulait dire par travail. Il se passa une main dans les cheveux pour oublier les choses dérangantes qui lui avait fait pensé au passé de Shadow, puis retrouva son sourire. Je suis sur qu'il aurait fait un très bon homme d'affaire! lol


En fait, nous avons besoin d'un nouveau photographe. Le notre est décéder la semaine dernière. Shadow est habitué de poser pour leurs marques de vêtements, mais aussi, nous sortons bientot un nouveau CD, alors il fa faloir faire la mise en page et tout et tout.

Arima parru songeur un instant. Il repensa à Uriel, le chanteur du groupe, mais aussi l'acteur de films x qui était plutot pas mal sévère dans ses exigences. Il eu un petit sourire en coin en y repensant.

Mais je te préviens, sa risque d'être pas toujours beau. Uriel a un tempérament massacrent lorsqu'il n'obtiens pas se qu'il veux. Il a aussi ses exigences et disons qu'il est très exigent. Il est plutot dificile et sa arrive qu'on recommence une photo des centaine de fois avant que ça lui plaise, mais au moins, lorsque le résultat lui convient, dison qu'il le paye pas à la légère...alors...qu'en dis tu?

Demanda le musicien, en sortant de ses poches, et oui, je ne sais vraiment pas comment il fait, mais il semblerait qu'il ait tout dans ses poches, pourtant, il porte des pentalon de cuire noirs qui sont même asser moulant... un bloque note.

Arima y écrivit l'adresse de Shadow, au cas où Shinji acceptait et on ne savait jamais, il pourrait refuser l'emplois maintenant et l'accepter plus tard, enfin, peu importe. Il lui tendis donc, puis ne pu s'empêcher d'avoir le sourire d'un gamin, qui tend un nounourse à un ami. C'était bizarre, mais on aurait vraiment dit cela avec le sourire gamin d'Arima.


Ah! notre coiffeur aussi est souvant chez nous. Disons qu'il a une relation plutot louche avec Xian, mais surtout parce que Xian a toujours besoin d'un coiffeur qui le suive en permanance parce que sa..euh... touffe de cheveux ne tiens pas facilement...y a aussi Ayato que ses longs cheveux se mele facilement, mais bon, ils sont sublime a prendre en photo.

Dit doucement Arima. Lorsqu'il parla d'Ayato, une petite étincelle se fit dans ses yeux, mais elle s'éteignit lorsqu'il fini sa phrase. Il reporta son attention vers Shinji, pour voir se qu'il allait choisir de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Dim 15 Avr - 13:39

Shinji s'était pressé contre lui parce que c'était vraiment se qu'il avait interpreter des paroles d'Arima. Normalement, quand on interprete des paroles ainsi, d'habitude on fout une baffe a la personne qui nous a dit sa. Mais Shinji avait beaucoup voyager et donc par conséquent il avait eu quelques fois a payer sa chambre de cette facon. Ce n'était pas quelque chose qu'il considérait comme de la prostitution étant donné qu'il avait souvent refusé des offres comme celles la justement parce que les personne qui le lui proposaient ne lui plaisaient pas. Ce n'était pas un viol non plus car de toute facon, il était consentant. Et en plus, il était un homme apres tout, L'envie lui prenait parfois aussi. Même s'il n'était pas un addicted au sex, comme tout homme normal, il aimait bien les aventures parfois, du moment que ca ne voulait rien dire. Apres tout, il était évident que l'allemand n'aimait pas trop érpouver ou montrer ses sentiements. D'ailleurs, puisque les sentiments étaient quelque chose qui'il n'avait jamais compris, il préférait les chasser de son chemin le plus vite possible.

Quand Arima détrompa son vis a vis, ce dernier se décolla de lui, se disant que ca ne servait a rien de rester dans cette position comprommettante si l'autre ne cherchait pas a faire des choses avec lui. Il était un peu mal a l'aise d'avoir agis ainsi, surtout en voyant le sourire amusé qu'avait le musicien en le regardant de cette facon. Il souteint son regard et ferma les yeux doucement, en signa paisible. C'était sa facon a lui de sourire.

Shinji n'était pas du genre a refuser un travail de photographe au contraire. Bien que les photos de magazines n'était pas ce qu'il préférait prendre, si sa lui permettait de se faire un peu d'argent de poche, alors il accepterait. De plus, ce genre de photos étaient tellement simple a prendre puisqu'on pouvait dicter aux modèles comment on voulaient qu'il soient, se qu'on voulaient qu'il transmette comme message. Et puis, il pourrait excercer sa passion en même temps, alors pourquoi pas?

Il allait accepter lorsque Arima se mit a lui parler de comment sa se passat chez lui. Bon, sa faisait beaucoup de monde dans une seule maison... mais bon, comme il avait évoquer le mot ''manoir'' il serait aisé pour lui de trouver un endroit ou il pourrait etre seul quelque fois. Bon, ce Uriel lui semblait louche, mais il allait faire avec. Et s'il était exigent, c'était tant mieux. Shinji était tres compétent et il le savait, il se disait donc qu'il pourrais peut etre arriver a surprendre le chanteur.

La seule chose qu'il trouvait vraiment louche, c'était de savoir que leur dernier photographe était décédé... Ils l'avait assassiner ou quoi? Mais bon, malgré son allure faible, si jamais on s'en prenait a lui, shinji saurait se défendre, il avait fait son service militaire apres tout. Mais bon n'empeche que c'était suspect.

Shinji écoutait les paroles dArima de facon attentive, amusé intérieurement par ce qu'il disait. En fait, l'allemand se demandait comme le musicien faisait pour parler autant, s'en était étourdissant. Mais bon, ses mises en garde étaient les bienvenues, bien que Shinji avait pour habitude d'apprendre par lui même des gens.


C'est bon, j'accepte. Tu veux que je passe quand?

Dit il en regardant l'adresse écrite d'une écriture spéciale sur le bout de papier. Il ne savait pas trop c'était ou, mais bon, il finiraitpar trouver, au meme moment sa lui ferait visiter la ville, bien qu'il n'avait pas trop envie de la visiter pour le moment. Enfin, se serait déja fait.

Il ne savait pas trop quand il allait commencer mais il espérait que se serait bientot. Il avait hate de retoucher a un appareil photo et ensuite de faire pleins de choses avec, quelque soit le modele. Il était déja tres tard et a l'intérieur, les barman faisaient déja le last-call. Il doutait fort qu'Arima lui disent qu'il commencait maintenant étant donné qu'il était passé les 2 heures du matin, alors il attendait une réponse pour ensuite aller se trouver un coin ou passer la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Dim 15 Avr - 15:41

Arima eu un petit sourire. Il regarda sa motre où il indiquait 2h00 du matin...ouais, bon, pour l'heure, disons qu'il ne pouvait certainement pas commencer à faire travailler Shinji à une heure pareille. Il sourit, puis s'approcha de Shinji.

Tu n'as aucune place où aller non? Viens dormir à la maison pour ce soir, on commencera à la petite heure du matin. En plus, on a jamais asser de personnes chez nous pour combler toutes les chambres...

Arima s'arrêta, puis contempla Shinji un moment, un petit sourire aux lèvres. Il ne pouvait s'empêcher de taquinner un peu les gens.

À moins que tu préfères dormir dans ma chambre?

Dit Arima visiblement amusé de la façon que le garçon avait interpréter tous sa. Il continu de s'approcher de Shinji, puis se colla doucement à lui, comme l'étrangé avait fait au musicien, puis Arima lui déroba doucement un baiser sur le front. Il s'éloigna en riant comme un petit gamin.

Et oui, Arima avait beau être le plus mature du groupe, il aimait bien faire à croire toute sorte de choses aux gens. Il n'aimait pas trop se moquer des autres, mais trouvait les réactions d'autres que Shadow très amusante et meme parfois, il ne pouvait s'empêcher de les provoquer un petit peu.

En tout cas, Shinji lui plaisait bien. Il était vif d'esprit. Savait penser croche et il avait...un certain sens de l'honneur à vouloir rembourser le jeune musicien de la sorte. Après tout, Arima était l'un des hommes les plus riches de la planète. Ses parents etait trimiliardaire, et meme plus et il avait donc hériter de toute leur fortune lors de leur décet. Il était aussi l'héritier de son oncle, qui possédait la meme somme d'argent et de sa tente, qui en avait tout autant. Et même lui, n'en manquait pas du tout avec le succes de Shadow.

Le jeune musicien regarda Shinji un moment. Il se surprit à examiner son corps. Pas mal. Malgré sa taille qui le rendait un peu féminin, Shinji était plutot mignon et disons qu'il était loin d'être laid. Cela fit aquisser un nouveau sourire, mais étrangement pervers sur le visage d'Arima, mais disons que le jeune homme, contrairement à beaucoup de membres du groupe, se liait très rarement dans se genre d'activité avec des inconnus.

Ok, je dois précisé, Arima n'est pas un ange, il aime autant le sexe qu'Uriel, mais contrairement à celui-ci, il a un peu plus de principes. Il ne se lie pas à n'importe quel de leurs fans, ni même à quelqu'un qui ne connait pas, mais étrangement la proposition de Shinji avait su suicité son intéret, mais se connaissant, il ne l'accepterait pas de tout façon, même si c'était plutot tentant.


Alors, qu'en dis-tu? Je t'emmene chez nous dès que tu le veux. Sinon, tu peux toujours te louer une chambre dans un hotel, mais je trouve que sa va être plus partiquer pour le lendemain.

Dit doucement Arima en regardant tendrement le photographe sans arrière pensées, seulement de la tendresse et peut-être un petit sourire amusé?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Photographe
avatar

Nombre de messages : 114
Surnoms : Schmerz zu mögen
Métier : Photographe
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Dim 15 Avr - 16:48

C'était vrai qu'il n'avait aucune place a aller, mais loin de lui l'idée d'aller squatter chez quelqu'un qu'il ne connaissait qu'a peine, et encore plus chez quelqu'un qui vivait avec des gens qu'il ne connaissait pas du tout. Mais bon, comme il ne savait pas ou étaient les auberges les moins chere, la proposition du musicien le tenta, bien qu'il hésitait a accepter. Il commencait a se sentir un peu trop dépendant du jeune homme... Ce dernier lui avait preter de l'argent, il lui avait trouvé du travail et en plus il lui offrait d'aller dormir chez lui, c'était pas un peu beaucoup? Oui bon Arima semblait etre plein aux as a cause du groupe et tout mais d'une autre coté, Shinji n'était pas un profiteur et meme si se n'était pas comme ca que le percevait la rockstar, il ne voulait pas se sentir parasite.

Lorsqu'Arima lui lanca la proposition d'aller dormir dans sa chambre, Shinji aurait éclaté de rire s'il n'avait pas été certain que ces joues en craqueraient. Alors il ne rit pas et resta impassible, mais répondit rapidement d'une voix un peu agace.


Eh bien, c'est comme tu veux

Puis, rapidement encore une fois sans que Shinji ne puisse esquiver le geste, il recut un bisou sur le front. Il fit un pas en arrière, quelque peu mécontent de s'etre encore fait prendre. Mais lorsqu'il l'entendit rire, il se dit que ce devait etre simplement une blague, mais n'empeche que l'allemand n'appréciait pas tellement qu'il fasse se genre de blague la. Mais son rire de gamin le fit calmer ses émotions intérieure pour lui rendre sa attitude habituele. Arima ressemblait a un gosse de cette facon.

Le photographe renarqua que le musicien le dévisageait, comme s'il semblait l'observer pour savoir comment il était fait. Shinji tira sur lles manches de sa chemise, comme pas réflexe, pour etre bien certain qu'elle le couvrait jusqu'a a la moitié des doigts car il n'avait pas mit ses gants aujourd'hui. Il faudrait qu'il songe a le faire lorsqu'il reprendrait son role de photographe parce que sous les néons, il ne pourrais certainement pas rester en manches longues sans mourir de chaud, déja que la nuit était chaude et qu'il se sentait mal, il n'imaginait pas se que sa serait en période de canicule.

Shinji laissa Arima le dévorer du regard, il était habituer a se qu'on fixe ses hanches. Mais bon, il était entrainé et ses épaules larges détrompaient les pensées qui le faisaient passer pour une fille. Il se racla finalement la gorge, cherchant a attirer le regard du pianiste ailleurs que sur son corps. Ce n'était pas telleent qu'il était mal a l'aise, mais plutot qu'il savait qu'Arima l'avait déja observer beaucoup dans le bar alors il commencait a se demander s'il n'y avait pas autre chose qui clochait avec son apparence pour qu'on le fixe ainsi.

Les gens sortaient du bar en petits groupes, les jeunes filles fixant intensément Arima, comme cherchant a s'attirer quelques paroles de la part de leur sexy-et-adorable-musicien-d'amour-qui-était-comme-leur-idole. Shinji lui s'attira quelques regard meurtrier mais n'en fut nullement affecté. Apres tout, ce n'était pas lui qui avait invité Arima a danser alors pas de raison de s'en faire. Ce n'était que de la jalousie. Il ne put toutefois échapper un juron lorsqu'on le bouscula.


Scheiße... laissa il tomber d'une voix neutre avec son regard de glace mais juste pour faire comprendre a la personne de ne plus le retoucher comme ca.

Il reporta son attention du Arima qui devait attendre une réponse a sa proposition. Shinji haussa les éapules tranquillement et enfonca ses mains dans ses poches. Apres tout, ou aller ailleurs? Et puis il avait fait un long voyage et avait hate de s'étendre, ou que ce soit. De plus Arima avait raison, s'il voulait bosser tot le lendemain matin, il n'avait pas le temps de chercher leur manoir ad vitam eternam.


C'est bon, je te suis.


Dit il calmement, jouant dans ses cheveux noirs mi long qu'il venait de détacher en les laissant doucement reposer sur ses épaules, recouvrant un peu plus son visage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Dim 15 Avr - 18:16

Arima le fixa dans les yeux, cette fois, puis sourit. Il lui prit doucement la main et l'élougna du troupeau de gens. Il partirent un peu plus loin, vers la direction du parc, parce que de toute façon, il falait passer paar là pour se rendre chez Arima.

Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Etudients


Masculin
Nombre de messages : 244
Surnoms : shishi, mouton blanc
Métier : Étudiant
Loisirs : dessiner, lire et apprendre.
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Ven 18 Mai - 8:46

Shiro arriva tranquillement auresto bar... il aimait bien se genre d,endroit pour débuter, il n'aimait pas embarquer trop vite dans ca "chasse" il prennait son temps pour décompresser et réabilité son corps...

Il sentit Shiro a l,'ointérieur de lui continuer a ce débatre et d'appeler Uriel le plus qu,il pouvait...

Ta gueule, il ne t'entendra pas de toute facon alors arete a tu m,enmerde!

Je n,arreterai pas, je veux le voir, je veux lui demander pardon... Je me fiche du reste,y'a que lui qui compte reellement pur moi...

Bin, va falloir l'oublier hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin
Les médecins
Les médecins
avatar

Masculin
Nombre de messages : 239
Métier : médecin
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Lun 21 Mai - 0:22

Shin entra, aucun plan dans sa tete ne venait. Il fit dnc le client normal et alla s,assoir le temps de réfléchr au comment il le ferait. Il se comenda un ver pour passer le plus naturel possible, apres tout, un docteur, ca peut aller dans les bars quand le boulot pese trop...
Quoi de mieu pour se détendre apres tout, et ou, les méedeccins aussi sont humains, ils vont souvent dans les bars et dans les magasins...

Il lanca un regard inquisiteur a Shiro faisant comme s'il venait de le remarqer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Etudients


Masculin
Nombre de messages : 244
Surnoms : shishi, mouton blanc
Métier : Étudiant
Loisirs : dessiner, lire et apprendre.
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mar 22 Mai - 8:35

hiro se leva et s,avanca vers Shin comme si sopn regard l,attirait, il n'y comprit rien....
Le rai Shiro efaca toute ces pensées qui lui venait de Shin pour faire comme si c,était un parfait étranger et lanca au mouton blanc..
Ha non, pas avec un mectout de meme!ca fera pas des enfants forts tu saurra!

ta gueule le mome....

Il alla s,assoir a cote de Shin et lui dit.

Je te paye un ver?

Il a l'allure d,un médeccin, pa d'un alcoolique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin
Les médecins
Les médecins
avatar

Masculin
Nombre de messages : 239
Métier : médecin
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 23 Mai - 19:47

Shin fut surprit... il déclica en un instant se qui vennait de se passer, il réussissait encore a utiliser le sang de fée qui coulait enore dans ces veines....

oui, bien sur.

Il était préférable de jouer le jeu... Pourquoi avait il tant changer, Shiro...

Pourquoi être si gentil enver un inconnu?

demanda t il simplement et poliment pour ne pas offusquer le mouton blanc et tout gacher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Etudients


Masculin
Nombre de messages : 244
Surnoms : shishi, mouton blanc
Métier : Étudiant
Loisirs : dessiner, lire et apprendre.
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 23 Mai - 19:52

Je ne sais pas en fait... Je suis du genre a me laisser guidé par mon instint et pas par ma penser...

Il regarda l,inconnut, celui ci était plutot bien fait physiquement et ne semblait pas repousser l'idée qu'il pourrait se passer quelque chose entre eux....
Apres tout, Lhotee de se corps le faisait déje avec un gars non? Pourquoi pas, apres tout, u'avait-il a perdre ?


Quel est ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: resto-bar   

Revenir en haut Aller en bas
 
resto-bar
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Banzaï (+) Hey Shenzi tu connais un bon resto ? La bouffe est en train de s'carapater .
» 5.2, nouvelles extension et avenir de WoW
» Un p'tit resto entre amies ! (Autumn/Mila)
» Resto-Plaisir
» N'ayons l'air de rien, restons naturel... même au resto ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow :: Le quartier chaud :: Les Clubs et les bars :: Petit resto-bar-
Sauter vers: