Shadow

Ready To Rock?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 resto-bar

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shin
Les médecins
Les médecins
avatar

Masculin
Nombre de messages : 239
Métier : médecin
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 23 Mai - 20:02

Shin. Shimizu Shin.

Merci bien pour le ver.

Shin remarqua facilement que Shiro l'examinait et que certaines arrieres penser montaient dans sa tete... Mieu vallait ceux la qu'il ne veule le tuer.
Shin remercia la femme qui travaillait au bar... Comme a chaque bar il y avait quelques tensionns et Shin n'eut aucune misere a les remarquer... Soudainement a chance tourna quelque peu, deux gars se leverent pour se battre et un couteau coupant revoladans le bras de shiro, Shin fit le saut et attrapa doucement le bras de Shiro.... Il l'exmina t retira doucement le couteau...

Je croit qu'il serait preferable que tu aille a l,hopitale, je te soignerais plus rapidement la bas... De plus, je ne te ferais pas payer, tu ma payer le ver alors la c'et moi qui invite, memesi ce n'est pas tres heureux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Etudients


Masculin
Nombre de messages : 244
Surnoms : shishi, mouton blanc
Métier : Étudiant
Loisirs : dessiner, lire et apprendre.
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 23 Mai - 21:49

Shiro recut le couteau en plein dans le bras et fut suprit que Shin prenne son bras pour l'examiner etqu'il retir le couteau, les médeccins ne disaient-ils pas qu'il était mieu de garder les objets jusqu'a l'hopital. Bof, puisqu,il était médeccin il savait ce qu,il faisait...

Tu crois que cé,est nécessaire.. enfin bon, si j'ai pas a le payer, de plus ca m,étonnerait beaucoup qu'il y ait des pensements pour tout le monde...

Shiro ce leva brusquement, bien sur, voir qu'il en resterait la... il alla vers les deux gars qui lui avait causer ca. Il en plaqua un contre un mur et lui cassa le bras dans un surplut d,élan, il fut surprit de ce savoir si fort... ca le relaxa comme nouvelle il prit le deuxieme et l'envoya revoler plus loin.
N'oser plus me blesser, même si ce n'est qu'un accident. Imaginez maintenant si vous l,aviez fait axipres.

Il alla vers Shin.

allons y.

Ils partirent vers l'hopital. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mar 6 Mai - 22:30

Arima arriva au Resto-bar. Il remarqua qu'il avait oublier son protefeuille chez lui. Il n'avait pas du tout l'intention d'aller dans un bar, mais comme les dernières nouvelles l'avait saisit, il était un peu découragé et avait besoin de se retrouver, seul, au milieu de la foulle qui ne connaissait pas. Il entra donc dans le bar, alla jusqu'au comptoir et s'alluma une cigarette.

Au même moment, il sentit un regard ce dépauser sur lui. On l'avait déjà reconnu? Décidément, c'était difficile d'être riche et célèbre. Un jeune barman, plutôt beau gosse vient à lui. Il n'était pas laid, son apparance était soigné et il faisait détourné bien des têtes ici, mais apparament, il n'était pas du tout le style d'Arima, mais par politesse, le musicien lui sourit paisiblement.

Je peux t'offrir un verre?

Arima releva la tête et se rendit compte que le barman était rendu à ses côtés. Le jeune pianiste allait refusé, mais ce dit que celui-ci allait peut-être mal le prendre s'il ne voulait pas de son cadeau. Il lui sourit donc gentiment, en faisant un petit signe de la tête disant qu'il acceptait. Le garçon rayonnait et le pianiste sembla décidament plus content qu'au déjeuner.

Pendant que le barman allait lui contacté quelque chose, Arima repença aux événements de ce matin. Gin allait épousé Ayato, l'homme qu'il avait aimé pendant des années. Ça lui faisait mal, mais d'un autre côté, il sentait que ce sentiment était tellement normal qu'il avait l'impression d'avoir apprit qu'une mauvaise nouvelle.

En effet, le jeune pianiste n'avait jamais eu de chance en amour et ce n'était pas sur le poid de changer. Arima fini ca cigarette, l'écrassa dans un cendrier, puis vit un verre se pauser sous son nez. Il releva la tête et vit le jeune serveur, un sourir charmant au visage. Et bien, il a fait vite...

Merci, tu n'aurais pas du...

Je t'en prit!

Lui répondit simplement celui-ci. Arima lui sourit, puis but l'alcool résonablement, puis à la demi, décida de caller le restant de la bouiteille. Le jeune homme le regardait, un étrange petit sourire sur le visage. Soudain, l'artiste se sentit engourdit et il sentit un profond sommeil le prendre. Il entendit la voie du barman résonné.

Tu ne vas pas bien??
Attend, je vais t'ammené à l'écart des autres, tu pourras te repauser sur une table, dans notre section en rénovation...

Riri n'eu le temps que de murmuré un vague merci, qu'il perdit connaissance. Le serveur le traina alors jusqu'à une table, le mouilla avec de l'eau et commença à le déshabiller. Arima, inconcient, se laissa faire. Il paraissait dans un profond sommeil et rien au monde n'aillait le réveillé. L'homme passa ses mains sur son corps, sourit, puis referma les portes, baricadé écrite ''rénovation'' dessus.

Il sortit de ses poches son cellulaire, se déshabilla à son tour et prit des photos de lui, collé au célèbre pianiste de Shadow. Il l'embrassa, licha le torse du jeune musicien, se colla à lui, l'embrassa un peu partout, puis il ferma son cellulaire. Il regarda le jeune homme, observant bien son corps et commença à le toucher, lorsque celui-ci bougea.

Arima murmurait un faible ''Aya...Gin'' dans son sommeil et celui-ci semblait déjà sur le point de se réveillé. Le jeune serveur, surprit qu'Arima reprenne concience aussitôt arrêta ses jeux, lâcha le sexe du musicien, se rhabilla en vitesse et rhabilla Arima presqu'aussi vite. Celui-ci bougea tranquillement.

Le barman observa intensément chacunes des courbes du pianiste et pouvait bien voir son corps à travers le chandail blanc mouillé d'Arima. Il passa sa langue sur ses lèvres, puis alla dérobé aux jeune homme, un baiser, avant qu'il ne reprenne connaissance, laissant ses mains redescendre vers le bas.

Le barman se retira et Arima se réveilla presqu'en même temps. Il était mouillé et avait l'air perdu. Le musicien avait un terrible mal de tête et ne se rappelait de rien. Il regarda le barman, devant lui, puis s'apperçu vite que tout son corps, à lui, Arima, était trempé de la tête aux pieds.

Que c'est-il passé?

Tu t'es soulé, puis tu as voulu te levé, tu es alors tombé et a fait renversé des verres d'eau sur toi avant de t'écrassé à terre. Je t'ai ensuite emmener à l'écart des autres... tu vas bien maintenant? Tu n'as rien? Tu m'as fait une de c'est peur...

Je...je vais bien...merci à toi...

Déclaira Arima en souriant. Sa tête lui faisait énormément mal, mais il se doutait bien que quelque chose clochait dans l'histoire du jeune barman. Il ne savait pas ce qu'il c'était passé, mais il se rappellait bien avoir but quelque chose qui ne goutait pas du tout comme de l'alcool habituel. Pour le moment, il croirait le jeune homme, puisque rien ne pouvait le contre dire pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mel/Lem
Criminels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Surnoms : Lem
Loisirs : tuer, baiser (hé oui, hélas)
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 7 Mai - 17:38

Mel arriva, elle n,avait rien a faire pour le moment et comptait s,amuser un peu, elle alla dans un coin sombre et observa tranquillement ce qui se passait, non loin d,elle un jeune homme se fit affrir un verre par le serveur et elle trouva ca très inhabituel.

Elle resta assisedans l,ombre et observa. Il ne se passa pas grand temps avant qu'elle comprenne, lorsque le serveur emmenna le jeune homme dans une autre pièces elle es y suivit en restant hors de leur vue...

Elle avait l'habitude de regarder la cruauté humaine, ca lui rappellait son chez sois mais la... il sagissait d'autre chose, profiter de quelqu'un que l'on a droguer... C'est lache... Elle resta a l'ombre et regarda la scène d'un oeil indifférent. Mel attendait de voir si le jeune pianiste allait se réveiller et comprendre ou s,il allait avoir besoin d,un coup de main...

Il ne se réveillait pas. Elle n'interviendrait pas non plus, a quoi bon, ce n'était qu,un humain... De plus, s'il s'était réveiller seul et nue devant elle il aurrait pu s,imaginer plein de truc...

Elle observait et attendait le moment ou il se révillerait... tant pis s'il ne se réveillait pas... Elle allait devoir attendre que le barman parte pour vérifier son état...


Finallement, il finit par commencer a se réveiller... Pas trop tot tout de meme ! Les humains ne tiennent vraiment pas aux drogues c,est incroyable.
Mel fut choquer par leurs parole... non mais quel idiot de croire ca! Elle ne put se retenir elle se transforma en garcon (apres tout, les garcons n'aiment pasetre sauver par des filles) Elles'approcha doucement, enfin pour elle mais c'est plutot rapide pour l,oeil humain elle prit le cell dubarman sans qu'il s'en rende compte et lanca un...


- Comme si on pouvait etre saoul apres un verre ! SVP c'est completement ridicul !

En garcon, il avait une tete et demis de plus q'en fille. Il dépassait maintenant un peu le barman... Il l'agrippa doucement par le collet et le repoussa par derriere. Il se retourna vers lui et le rgarda droit dans les yeux... Il était maintenant entre lejeune homme et le barman, il eut un sourire glacial et lanca un coup d,oeil a Arima...

- Et toi, tu trouve ca normal qu'il soit bandé juste de t'avoir transporter ? Ne soyons pas ridicul, il t,as droguer et a abuser de toi pendant quetu était inconscient, comble du ridicul il vous a prit en photo avec son cellulair, devant les tribunaux, c'est des preuves contre lui... Il faut etre complètement stupide pour faire de tel gestes...

Lem était froid et ne laissait pas de place a la compassion il aggripa le barman par la gorge et le souleva de terre. L'atmosphere était glaciale.

- Normallement, tu serais mort, mais aujourd'hui je me sent pas d'humeur a me battre... Ce sera pour une prochaine fois, pense y a deux fois avant de faire des conneries du genre... Il y a des curieux commee moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 7 Mai - 18:40

Arima avait un énorme mal à la tête. Il se sentait faible et semblait avoir de la difficulté à rester réveiller. Il vit rapidement que quelqu'une nouvelle personne venait de faire son apparition et il esseya de l'écouter, malgré son mal de tête attroce. Ce que le jeune homme lui dit le figea pendant quelque minutes. Il avait l'air d'une poupée, plus morte que vivante et qui tient debout comme par magie.

Le nouveau venu ne disait rien à Arima, par contre, il réalisa bien vite que ce qui lui disait était vrai. Il avait raison, le barman, qui se tennait en face d'eux était au garde à vous et se connaissant, Arima avait la faculté de ne pas se soulé rapidement. Il dévisagea le jeune homme en uniforme d'employer mais ne trouvait rien à dire. À quoi beau? Il était humilié, abattu et légèrement fâché, mais ça ne changait pas le feeling qu'il a éprouvé depuis ce matin.

Le musicien avait l'impression de vivre un couchemar et il commencait à avoir hate de se réveiller. Il s'avança lentement devant le nouvel arrivé, puis lui prit délicatement le téléphonne cellulaire des mains, comme pour vérifier ses propos. Lorsqu'il fixa les images dégénérées, il laissa tombé presque sur le champ le téléphone. Arima entendit l'inconnu chicaner contre le barman, mais leurs voie lui paraissait à 100 km de distance, ou plus.

Arima avait de la difficulté à accepté le fait qu'il venait de se faire abusé. Habituellement, c'était lui l'être dominant du couple et le contraire lui semblait encore étonnant. Il n'y avait pas à dire, le pianiste était sonner et pas qu'un peu. Il mit une main sur sa tête, ne supportant pas vraiment cette douleur au cerveau. Il n'osait pas regarder le barman en face. La honte. Qu'allait dire Ayato lorsqu'il apprendrait ça? Comment allait réagir son cousin, lui qui est expert en combat? Et Uriel? Et XIan?


Le jeune musicien se sentait chuter de haut. Il avait beau pensé que ses événements n'arrivaient qu'aux filles, il venait de le vivre et le pir, c'est qu'il ne se rappellait de rien. S'il avait été réveillé, il aurait pu se débattre, protesté, mais là, le jeune homme avait l'impression d'avoir été amusé et de c'être laisser faire sans n'avoir pu protester et ça, il déteste cela. Il ne le supportait pas et ne se supportait pas.

Des pas précipité le fit se sortir de ses sombres pensées. À peine avait-il levé la tête qu'il vit que son sauveur c'était précipité sur le barman et était entrain de l'étranglé. Le corps d'Arima fut parcourru d'un frisson et le fait de voir les pieds de son violeur qui ne touchaient plus le sol le fit paniqué. Avant même de réfléchir à son propre état, il se lança sur l'inconnu, lui enroula la taille de ses bras.

S'il te plait, ne lui fait pas mal!
Je sais que ce qu'il a fait est affreux, mais je ne supporte pas de voir de la violence! Ce n'est pas une façon de règler les choses, je t'en prit... Dépause-le...

Supplia le jeune pianiste, toujours aussi sensible à la violence infligé aux autres. Arima avait trop souvent vu mourir les autres devant lui sans qu'il n'ait jamais rien pu faire. Cette fois, il ne le laissera pas faire, même si c'était un salaud dont la vie était en dangé.

Riri sentait les larmes lui venir aux yeux, mais il ne pleura pas car une boule se forma dans sa gorge, l'empêchant d'évacuer tout ce qu'il avait sur le corps. Maudit orgeuille. Il eu l'impression de serrer l'inconnu si fort qu'il se demandait s'il n'allait pas l'étouffer. Arima était placé de façon à être caché en arrière de son sauveur. Il ne voulait pas voir son agresseur et ne voulait pas plus voir ce qu'il lui arrivait.

Il sentit la panique monté en lui mais il ne la laissa pas le dominer. Sa tête tournait, il était fatigué, il avait mal, mais rien ne l'aurait empêcher d'arrêter son sauveur de brutalisé ce montre. Il ne savait pas vraiment pourquoi il l'en empêchait, mais Arima avait toujours été sensible lorsqu'il voyait de la violence et il pourrait dire qu'en voir lui faisait presque aussi mal que de savoir qu'il avait été amusé...

S'il te plait...s'il te plait... lâche-le...
Laisse-le...partir... Je t'en prit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mel/Lem
Criminels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Surnoms : Lem
Loisirs : tuer, baiser (hé oui, hélas)
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: resto-bar   Mer 7 Mai - 19:00

Le jeune musicien semblait le croire, ce n'était d'ailleurds pas tres compliquer vue les preuves asser voyante. Il le vit prendre le cellulaire et regarder... Le song d'un objet se fracassant au sol lui parvint et il comprit que le jeune homme était sous le choc.

Lem sentait le désarrois envahir le jeune musicien et sentit la colère monter en lui... La violence était un jeu pour lui mais les abus sexuel, il n'appréciait pas. Il avait quitter son peuple a cause de ca, il n'allait pas le permettre a ces idiot d'humains aussi quand meme...

Des bras l'entourèrent et la voix de l'inconnue lui parvint... Lem fut quele peu déstabiliser par la demande... Pourtant, il laissa le barman tomber au sol et le regarda prendre ses jambes a son cou... Il lanca un coup d'oeil par dessus son épaule pour regarder la jeune victime...


- Ca sonne la première fois.

La voix de Lem était neutre, apres tous, il savait de quoi il parlait pour l'avoir subbis souvent par son propre père... Il fit décoller le jeune homme et ramassa le cellulaire. Il le glissa dans la poche d'Arima et déclara d'une voix plus douce.

- Si tu veux le poursuivre, ca te sera fort utile... C'est répugnant de le garder sur sois mais tellement utile comme preuve d,appuis. Au fait, s'il te faut un témoin j'ai tout vue.

Il se retourna pour partir mais comprit tres vite que le jeune homme pourrait pas partirbien loin dans son état il lui fit face et demanda d'une voix amical.

- Je te raccompagne quelque part ? Vue ton état tu ne pourras pas partir seul et je crains que tu ne tiennes pas a attendre un taxis ici...

Il fit quelques pas vers arima et lui tendi la main...

- Ce n'est pas facile ce que tu as vécus alors pour quelques jours ne restes pas seuls... Et parles en a ceux en qui tu as confiance sinon c'est encore plus dur sur la conscience... ils vont s,inquièter sans savoir ce que tu as...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arima
Shadow members
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 33
Surnoms : Riri
Métier : Pianiste célèbre, musicien de Shadow
Loisirs : Composer des chansons, des paroles et de la musique
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: resto-bar   Jeu 6 Nov - 3:54

Le musicien se laissa tombé sur le sol dès que l'inconnu laissa partir son violeur. Il se sentait vide et souillé, même s'il n'y avait pas eu de pénétration. Il cherchait quelque chose à dire, mais il n'arrivait pas à penser... il se sentait...comme un coquille vide... Lorsque Lem s'approcha de lui et lui glissa le cellulaire dans sa poche, le pianiste ne tenta pas de l'y empêcher. Il le regarda, d'un regard vide et insécure, puis lentement, se leva aidé par son sauveur. Il s'appuya à celui-ci et Lem remarqua vite qu'il ne pouvait laisser la jeune victume toute seule.

Je vais...euh...rentrer à la maison...

Avec l'aide de Lem, il se dirigea vers la sortit du resto-bar, passant devant le serveur, sans même lui dire de quoi. Il sentait que Lem avait, une fois de plus envie de le frapper, mais il ne pouvait le faire présentement, car il s'occupait de tenir Arima, pour ne pas qu'il s'effondre à nouveau. Dehors, une voiture de sport rouge les attendait. C'était une ferrari. Arima, trop sonner pour conduire, prit place à coté du siège du conducteur et tendis doucement les clés à Lem.

Je te laisse conduire...
Je t'expliquerai au fur et à mesure la direction à prendre pour aller au manoir... je pense que dans cet état... je ne suis capable de rien faire...
...mais attention...conduit tranquillement et surment, je n'aimerai pas que mon auto soit abimé...c'est l'une de mes préférée...

Le regard d'Armia sembla se voilé à nouveau et en quelque minutes, il avait déjà oublié ce qu'il venait de dire. Il sembla s'endormir tranquillement, alors il hocha la tête doucement.

Finalement...on devrait peut-être aller chez toi...ou à l'hotel...je n'ai même plus les esprits nets pour te montrer le chemin de mon chez moi...

Dit seulement le jeune artiste, avant de laisser ses yeux se fermer. Il ne dormait pas, il avait jsute décidé que ses popières étaient rendues trop lourdes. Il n'avait le gout de rien voir, rien entendre, rien comprendre... il se sentait vide, étrangement vide et cela lui donnait le gout de ne rien faire. Lentement, il pausa sa tête contre l'épaule de Lem, sans le remarqué, prouvant qu'il avait perdu tout équilibre de son corps à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mel/Lem
Criminels
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Surnoms : Lem
Loisirs : tuer, baiser (hé oui, hélas)
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: resto-bar   Dim 9 Nov - 18:49

Les paroles de la jeunes victimes dérangeaient un peu Lem...Comment pense-t-il pouvoir rentrer tout seul ? Pas dans cet état la certains... Lem s'en allait désaprouver, il devait même l'aider a traverser le bar. Mais le jeune homme se ravisa lui meme.

- Je t'aide a te rendre chez toi. Je ne peux pas vraiment te laisser dans cet état lamentable a être seul dans ton coin.

Il vue passer le serveur et lui lanca des regards noirs, étrangement le serveur s'éloiga le plus rapidement possible et le plus loin possible... Si Lem n'avait pas eu a tenir Arima debout il lui aurrais sans doute sauter a la gorge et traiter de pervers devant tout le monde... Le criminel continua son chemin tout droit vers la sortit.

Une fois dehors il fut surprit de voir une ferrari rouge il fit des yeux ronds et fixa Arima... Était-ce possible..qu'un gars de son age puisse déja se payer une ferrari...Il fit monter Arima du coter des passager et se sentit bizard... Lem, conduire un char de luxe... Un criminel qui conduit une ferrari sans l'avoir voler, il semblait un peu perturber...


- C'est ta voiture ? T'inquiète pas, je n'ai encore jamais eut d'accident par moi même. Attends... Quand tu dis "une de mes préférer" tu veux dire que... tu en as d'autre ?

Il mis les clés et les tournas... ensuite il se retourna vers Arima et remarqua qu'il tombait dans les vapes... il lui passa une main sur le visage pour le réveiller en douceur... Il semblait étrangement pure et naif comme ca... Lem eut un petit sourire et se dit a lui même que pour une fois il faisait une bonne action pour rien en retour... Il n'en revenait pas lui meme... Mais bon, pour une foix, ca ne le tuerais pas.

- Tu ne semble même pas en état de me dicter le chemin... allons a l'hotel, je n'ai malheureusement pas d'endroit d'autre ou t,emmener...

Il conduisit vers l'hotel le plus proche, tandis que son "invité" fermait les yeux... Il ne semblait pas dormir mais Lem préféra accélerer pour qu,Arima ne s,endorme tro vite... il n'aurrait pas le coeur de le réveiller plus tards. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: resto-bar   

Revenir en haut Aller en bas
 
resto-bar
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Banzaï (+) Hey Shenzi tu connais un bon resto ? La bouffe est en train de s'carapater .
» 5.2, nouvelles extension et avenir de WoW
» Un p'tit resto entre amies ! (Autumn/Mila)
» Resto-Plaisir
» N'ayons l'air de rien, restons naturel... même au resto ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow :: Le quartier chaud :: Les Clubs et les bars :: Petit resto-bar-
Sauter vers: