Shadow

Ready To Rock?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 salle de bain

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: salle de bain   Dim 13 Avr - 20:10

Moki ressentitune étrange d'impression et comprit alors pourquoi Hiroto tenait tant a remettre ca a plus tard...

-Hiirootoooo... Il ne faiut rien cacher a son maitre non ? Je croyais avoir été clair. Mais je dois avouer que je me trouve bete de ne pas y avoir penser plus tot....

Il alla vers la pharmacie et y sortit une crème. Pourquoi avait-il ca deja ? Ca devait simplement etre par peur que son frèrene soit pas aussi dominant que lui sans doute... ca devait etre ca...

Il se retourna vers Hiroto et ouvrit le pot. Il alla dans le dos du jeune esclave sexuel et lui appliqua la crème sur les fesses, il en apliqua en profondeur.

- Dans quelques minutes tout va rouler comme sur des roulettes. Je m'en veux un peu de t'avoir laisser soufrir.

Il l'écouta parler des scientifiques d'une voix morne, presque morte d'ailleurds... Il fut surprit a penser du mal de ces scientifiques qui avait profités longtemps de son esclave...

- Et dire qu'ils ont pu te voir nu si souvent...

Et oui. C'était la seule chose qu,il avait a dire... En fait, ce n'était pas vrai. Il leursen voulaient d,avoir enlever un enfant, de l'avoir enfermer pour en faire un surdouer et profiter de son intelligence. C'était, a sn avis, vraiment dégueulasse. Mais vue sa position il ne pouvait pas parler...

Il fronca les sourcils lorsque Hiroto baffoua quelques mots sur sa propres beauté... Il le pritpar le poignet et l'entraina en face d'un grand miroir ou il pouvait se voir de la tete aux pieds. Il resta en arriere de lui et l'entoura de ces bras...


- Regarde toi... Tu est vraiment beau. On ne parle pas du caractère ici, on parle physiquement parlant. La dernière fois que tu t'es regarder dans un miroir, y voyais-tu ce que tu y vois aujourd'hui ? Tes yeux verts reflètent maintenant de tout nouveaux sentiments. Regarde les traits de ton corps, si fins, si craquant...

La voix de Moki ne cachait pas l,agacemnt qu,il avait... Pourquoi hiroto ne se voyait-il pas comme il était ? Il n'était pas du tout comme Moki. Mais il était magnifique pareil...

- Hiroto. Tu n,es plus qu,une simple machine sans vie. Si jusqu,a maintenant tu ne faisait pas attention a toi, il n'est jamais trop tard pour commencer et si tu n'as jamais attirer les gens pourquoi serais tu ici présentement et pourquoi les pets auraient voulu te violer... Avoue que, tu dégage un certain charme de plus qu'un ordinateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: salle de bain   Dim 13 Avr - 20:30

Le master avait vite comprit se qui n'allait pas chez Hiroto. Celui-ci était resté docile lorsque son supérieur était venu lui appliquer cettre crème sur les fesses. Le jeune esclave aurait voulu dire qu'il pouvait le faire lui-même, mais il n'osa pas. Il laissa Moki lui appliquer et docilement, il ferma les yeux.

Après quelques minutes, Moki fini et remit le pot de crème à sa place. Le jeune homme egarda le master, puis il se sentait déjà mieux. Cependant, ça, ce n'était pas l'effet de la crème, mais plutôt des émotions que je pet avait à l'intérieur de lui. Hiroto gardait un petit oeil sur son maître et il se senta revivre.

L'esclave sexuel se sentit rougir lorsque Moki envia les scientifiques de l'avoir vu tout nu. Hiroto rougit en détournant la tête, avant d'ajouter avec une toute petite voie troublée, mais douce comme à son habitude...

...mais maintenant... vous allez me voir... bien plus souvant nu qu'eux autres...

Avait-il déclaré comme pour laissé un avant gout à ce qui allait se passé dans leur journée, dans leur nuit et même dans leurs futur.Ce n'était pas dans le sens croche, mais bon, c'était quand même sortit un peu de travers.

Après quelque minutes, le jeune homme se sentit attiré par son supérieur vers le miroir et là, Moki le placa, face à la glace et lui demandais de se contemplé. Hirotole fit, mais il n,arriva pas à se regarder comme il le falait.

L'image qui se reflétait devant lui, il n'était pas sur de bien la voir, ou de bien la saisir. Il ne remarquait pas la lueur qu'arborait présentement ses yeux et ne trouva pas qu'il y avait grand changement sur son corps...

...mis à part ses cheveux rouges et noirs qui c'était fait teindre en arrivant ici, comme pour laisser son passé de côté. Il se fixa pendant quelque minutes, mais sans vraiment comprendre se que Moki cherchait à lui faire saisir.

Je ne comprend pas... tous se que vous me dites... d'après moi... mes traits sont les mêmes.. mais... je ne me suis peut-être pas encore familiarisé avec le nouveau moi-même... il me faudra du temps pour m'appercevoir d'une telle compe beauté ou d'un quel compte changement...

Même si je le ressant à l'intérieur de moi, il m'est encore difficile de le réalisé et de le voir, des mes yeux verts... pour moi, rien n'a changé... si ce n,est pas que je souris... mais peut-être que je ne me connais.. tout simplement pas...

Déclara le jeune homme d'une voie qui frolait la tristesse.

Après quelque instants de contemplation, il saisit doucement la tête de Moki de ses petites mains, puis la pencha sur son épaule, en forcant son supérieur à se rapprocher de lui et à lui faire un calin.

Là, il frotta doucement sa joue contre la sienne et caressa tendrement ses cheveux. Il transmit à Moki une douce chanleur appaisante par son unique corps, sa propre chaleur. Il souriait faiblement.

Ce que je sais... pas contre... c'est que je suis bien... dans vos bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: salle de bain   Dim 13 Avr - 20:57

Moki semblait vraiment apprécier de voir son pet rougir... Et les paroles de celui ci lui étaient tres agreable a entendre...

- hum, que ces paroles sont douces a mes oreilles... Bien que je doute fortement qu'elles n'ait étées employé dans le sens croches.

Une fois devant le miroir, hiroto ne semblait pas plus saisir sa beauté et Moki sembla quelque peu décourager... Pourquoi ne se trouvait-il pas plus beau que ca... il y avait tellement de personnes qui rêveraient d,un corps pareil.

- Tu sais, si ton corps ne te plait pas tu n'y peux rien, y'en a qui ferait n,importe quoi pour avoir ce corps... Tes traits son précis, ton corps a d'ailleurds une certaine féminité, dont je dois admettre, je suis fou... Tu attire sans le savoir les gens a toi. Ce n'est peut etre que ton corps apres tout puisque ce que tu rechherche est a l'intérieur de toi, tu ne vois pas l'extérieur. Normallement on doit chialer pour l'inverse, mais tu me décois de ne pas voir ta propre beauté.

Le ton de la voix du jeune Master laissait grandemnt voir ca déception. Il eut une petite idée et la mis en oeuvre pour voir si ca ffonctionnerais...

- Mais peut etre que le moment est mal choisis... parler des scientifique t'as vachement refroidis je dois l,admettre... alors, peense un peu a moi... pense a ce que tu ressends pour moi... ferme un peu les yeux quand tu te sentiras prest tu les ouvrira et tu te regarderas.
Parce que tu as l,air un peu coincer a cause e notre autre discution... Repense aux frissons que tu avait toute a l'heure. Pense a l'amour que tu ressents pour moi...

Moki embrassa tendrement le cou d'Hiroto. espèrent vraiment que ces yeux reluise de l'éclat dont ils avaient fait part un peu plus tot... Quitte a devoir le baiser dans la salle de bain... Il voulait vraiment qu'Hiroto se trouve beau car il l,était...

- Petit petto... Le fait mystérieux de non sentimentéisme (et oui, il est capable d,inventer des mots) est aussi quelque chose de craquant, maois ne pense pas que maintenant que tu ressent des sentiments et des émotions que je vais te larguer... a mes yeux, tu vaux beaucoup mais, tu risque de perdre de a valeur si tu n,est meme pas capable de croire en ta propre beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: salle de bain   Dim 13 Avr - 22:03

Le jeune homme sourit délicatement aux commentaires de son supérieur. Décidément, il aimait beaucoup lorsque Moki était flaté et aimait encore plus lorsque c'était parce qu'il lui avait dit quelque chose de gentil. Il détourna la tête, pour ne pas rougir une fois de plus, quand celui ci lui fit remarquer que ses paroles pouvait être croche.

Puis, Moki expliqua quelque chose qui parru intéresser Hiroto. L'apparance des gens, vis à vis se qu'ils sont intérieurement. Il aimait bien que Moki comparre ses deux phénomènes, puis qu'après tout , ça faisait apprendre de nouvelle choses à Hiroto. Celui-ci faisait de vague signe de tête comme pour montré à Moki qu'il saisissait se qu'il voulait dire.

Étrangement, Moki ne semblait pas vouloir s'arrêter de parler. Lorsqu'il finissait des propos, il en recommencait d'autres. De là lui vint l'idée de demander au jeune pet de fermer les yeux et de repenser à Moki, à ce qu'il ressentait pour son maître et de ne pensé qu'à rien d'autre qu'à lui.

Hiroto sentit alors son coeur battre à vivre allure. À quoi pensait-il exactement? Non, il n'allait quand même pas le dire et encore moins l'avouer. Il rougit fiblement, toujours les yeux fermer, laissant douté fortement Moki sur ce à quoi le jeune homme était en traint de se remémorer, puis tranquillement, très tranquillement, il ouvrit ses yeux.

Des yeux verts, presque tendre, dont un éclat amoureux débordait de ses grands yeux. Ceux-ci avaient l'air de montrer toute la délicatesse du monde et tout son visage parraissait en grande armonie avec se qu'il ressentait en dedans.

Cette fois, Hiroto fut réduit au silence à contemplant son propre reflet dans la glace. Oui, il se trouvait beau, mais tout d'un coup, c'était comme s'il voyait quelqu'un de toa fait différent. Il n,arrivait pas à coir que l'être qu'il voyait, devant lui, lui faissant face était aussi... aussi beau quoi! Il se contempla, longtemps, comme s'il ne savait pas vu depuis des années.

Ce...n'est pas... vraiment moi...

Demanda le jeune pet, plus comme une question que comme une affirmation.

Celui-ci fut terriblement troublé à cause de la pronfondeur que réleétait des yeux amoureux. On aurait dit que le jeune homme se montrait enfin libre et de se même fait, il pouvait e montréplus séduisant qu'il n'avait jamais été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: salle de bain   Mar 15 Avr - 22:20

Moki trouvait Hiroto completement craquand en rougissant... Il entedit le coeur du pet battre vite a une vitesse folle meme... comme il fermait les yeux et se remettait a rougir Moki se demandait vraiment ce a quoi pensait le jeune homme...

Il doutait meme extremement sur ce a quoi pensait Hiroto... il l'embrasa donc dans le coup t eut une confirmation de ce qu,il pensait lorsque ces levres firent frissoner le corps d'Hiroto... il remonta a son oreille et lui murmura amoureusement (et oui amoureusement)


- A quoi pense tu petit petto ? ca semble tres intéressant... N'aurrais-tu pas de penser déplacer a mon égards en ce moment meme ?

Il lui mordilla le lobe d,oreille et glissa une main pour aller caresser le torse de l'esclave sexuel et descende jusqu'a son ventre il s'arretaa la ne voulant pas l'exiter plus qu'il ne semblait le faire lui meme...

Lorsqu'e le pet ouvrit enfin les yeux il était rayonnant. Moki ressentait tout son amour sortir de son etre... il s'accota la tete sur l'épaule du jeune homme qui s,extasiait devant sa propre image...

Le master eut un petit sourire. Il était heureux que l'esclave voie sa propre beauté. Apres tout, Moki était réputer pour ces bons gouts. Il ne se trompait jamais sur la beauté de quelqu,un.


- Bien sur que c'est vraiment toi ! Je te l'avait dir que tu était beau. Même si pour ce faire tu devait penser croche!

Lanca-t-il avec joie de voir son jeune pet si émut... Une idée le frappa et il répliqua tout de suite pour prévenir d,avance... Il prit meme un ton sériex mais une lueur dans ces yeux prouvait qu,il plaisantait.

- Mais ne devient pas narcissique. Ici, il n,y a qu'un narscissique et c'est moi, personne d,autre dans m maison n,a le droit de l,etre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: salle de bain   Mar 15 Avr - 22:49

En sentant les lèvres de Moki sur sa peau, le jeune esclave n'avait pu que frissoner de ce nouveau contact. Il avait même fermé un oeil. Il sentit Moki lui murmuré quelque chose à l'oreil tout en lui mordant doucement d'une façon très agichante. Le jeune esclave se sentit rougir une fois de plus, mais préféra gardé le silence suite à la question de son maître.

D'ailleurs, comment osait-il seulement lui demandait à quoi il pensait alors que celui-ci le savait très bien... Hiroto sentit quand même un petit frison de plaisir parcourir son corps lorsque Moki fit glisser sa mains sur le torse du jeune humain. Il sentit qu'elle s'arrêta à son ventre et Hiroto sentit son coeur redevenir un peu plus normal.

C'est...tout... doux...

Dit doucement le jeune esclave en parlant de la main du Master. Il entrouvrit doucement les yeux et regarda son supérieur dans le miroir.

Hiroto avait un regard amoureux et il semblait désiré son maître archarnément. Il laissa donc Moki, le toucher doucement, sans qu'il ne redise quoi que se soit. Il sentait qu'à chaque contact de leur deux peau, un petit étincelle jahissait encore et encore comme pour venir le perturbé.

Lorsque Moki se remirt à parler, le jeune pet se mit à rougir. Bien sur qu'il c'était trouvé beau lorsqu'il c'était regardé dans le miroir, mais c'était uniquement parce qu'il c'était vu, amoureux et dérisant quelqu'un archarnément. Comme si, d'un seul coup, il avait trouvé but à son existance.

Hiroto se sentait profondément agacé par les paroles de Moki. Il savait que son supérieur plaisantait, mais il ne savait pas quoi dire face à cette petite remarque. Il toussa doucement et d'une voie calme, tendre et un peu trop douce, prit la parole, comme s'il était gêné de le faire...

Vous savez maître... je ne suis pas du tout... amoureux de moi...

Dit-il seulement dans un faible murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: salle de bain   Jeu 17 Avr - 8:42

moki sentait les frissons de plasir qui parcourraient le corps de son jeune pet. Il voyait celi ci rougir a sa quuestion et cela le fit rire tendrement... Il ne se moquait pas d'Hiroto, mais cette réaction si pudique émerveillait un peu Moki.

Hiroto semblait vraimment apprécier les gestes du master puisqu'il le soulignait en geste et en paroles, étonnement. Pour le Master, c'éait une agréable surprise que d,entendre Hiroto lui dire ce genre de chose.

Il le laissa ce contempler dans le miroir, c,est vrai qu,a cet instant, il semblait avoir tout l,amour du monde en lui,contrairement a sa neutraliter de lorsqu,il pensait au scientifique...

Il ne devait pas avoir vraiment apprécier d,être vu comme unobjet intelligent, un création de l,être humain... Ce qui était tout a fait normale. Qui aimerais être utilisé pour son intelligence uniquement et être enfermer dans une piece ? Meme un maso n,aimerais pas ca.


- Tu es vraiment très beeau petit petto... tu vois maintenant que je ne t'ai pas mentit. Tu as ce genre de regards au lit, désoler de telle faire savoir.

Il eut un petit rire pour détendre un peu le pet... et éclatat d,un rire franc aux paroles de l'esclave... Il prit quelques instant our se reprendre et lui répondre d,une vooix doue et enjouer...

- Je m'en doutais tu sais. Tu n,as pas l'allure du narcissique pour deux cent. Petit petto... Maintenant que tu connais une partie de ta beauté allons l,habiller... Car crois en l,expert, on est moin joli enrhumer...

Il le prit par la main et l,entraina vers leur chambre.

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: salle de bain   

Revenir en haut Aller en bas
 
salle de bain
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Lidia Faith Columbus - J'suis le genre de personne qui va s'enfermer dans la salle de bain, qui va pleurer toutes les larmes de son corps, et en ressortir comme si rien n'était.
» Salle de Bains & Chiottes !
» Qu'est-ce qu'on est bien dans son bain... [Zacharie/Rey] Défi [Salle de Bain des Préfets]
» Chambre de Benoit et Sybille
» Ce n'est pas un film d'espionnage, mais presque ? le 08.02.11 à 00h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow :: La ville :: Village :: Maison de Suyung et Moki-
Sauter vers: