Shadow

Ready To Rock?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 chambre de moki

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 5:03

Le jeune pet resta sans rien dire, même après les aveux un peu morbide de Moki. Hiroto ne savait pas si ses paroles devaient avoir de l'inpacte ou pas sur lui, mais ce qui était sur, c'est qu'elle n'avait pas arrêter les battements de son coeur pour autant. Il respira douceme, comme si sa faisait longtemps qu'il n'avait pu respirer, puis toucha doucement le visage de Moki.

Il remarqua que les yeux de l'elfe changait de couleur et le jeune esclave trouva ça particulièrement beau. Il garda le silence, jusqu'attend à se que son suppérieur ait fini de tout dire. Apres cela, Hirot fit un geste qui le surprit lui même. Il releva sa tête et embrassa passionément son maître. Après un long baiser, l'esclave prit la parole, d'une voie toujours aussi douce qu'à son habitude.

Je ne sais pas comme réagir..vous me dite ça... mais que suis-je supposer ressentir? Je ne connais pas ces personnes... et vous ne m'avez jamais traiter ainsi... je ne peux pas vous en vouloir pour des choses que vous ne m'avez pas fait... et encore moins pour des choses que vous avez fait aux autres... je peu comprendre que cerains gestes que vous avez possé ne sont pas bien... mais je ne peux rien y changer. De toute façon, chaud ni froid...

Tout se que je sais, en se moment, c'est que je veux rester avec vous... et que mon coeur me fait horriblement mal. Je ne suis pas habitué à être amoureux, c'e ma première fois... et même là, je suis sur qui me reste plein de chose à découvrir... mais... si je vous aime vraiment... alors je vous accepte telle que vous êtes non?

Hiroto passa une main sur le beau visage de son suppérieur, puis dans un petit bruit de chaine, il prit doucement le visage de Moki entre ses deux mains. Il l'entraina sur lui et le serra dans ses bras. Cette position aurait pu être douteuse et faire pensé croche à beaucoup, mais en fait, Hiroto caressa les cheveude son maître, coucher sur lui, pour ne pas qu'il soit couché à terre.

Le jeune esclave sourit doucement. Les cheveux de son suppérieur étaient vraiment magnifique. Il savait que Moki n'était pas un garçon sage, il le savait dès qu'ilit son entré dans la salle des pets, mais d'un autre côté, il s'en foutait bien.

Dites... maître... je sais que vous pourriez être très méchant avec moi... profitez de moi... me violé... me battre... mais vous ne le faite pas... alors... je ne vois pas pourquoi... je ne vous aimerai pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 5:18

Moki se laissait choir sur Hiroto, il ne tenta meme pas de faire des choses croches, non, il allait attendre encore un peu, un corps si magnifique et ecore vierge, ca vallait le coup d,attendre un peu...

Et si je n'était gentil que pour t'attendrir et te trahir a la toute fin, prendre ta virginité et ton coeur, et ensuite t'abandonner comme une vulgaire chaussette. Tu commencerais seulement a avoir des sentiments et tu te ferais deja trahir, ce serait tellement douloureux. Mais tellement réussis.

Moki parlais un peu d'expérience car il l'avait deja fait mais en moin pir, la personnne avait deja épprouver se genre de sentiments...
Le Master semblait si beau et si cruel a cet instant... Il se releva et prit doucement Hiroto dans cess bras pour l'entrainer sur son lit ou il l'étendit et se coucha proche de celui ci...


Je pourrais etre un tres bon acteur. J'aime faire souffrir les esclaves, ils snt la pour ca apres out. c'est leur role.

Moki croyait vraiment ce qu,il disait, mais, pas envers Hiroto. Il commencait a vraiment aimer hiroto mais esseillait de se justifier a lui meme un autre scénariot plus crédible mais son coeur lui disait qu,il avait tord et qu'il devait arreter de faire l'idiot.. de prendre ses sentiments comme ils viendraient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 5:41

Hiroto avait été plutôt assomé par les dernière paroles de Moki. Il avait sentit son coeur s'arrêter, puis recommencer à bttre, plus tranquillement. Il ne fit aucun geste, ni même aucun mouvement lorsque celui-ci l'ammena dans son lit. Le jeune homme se laissa entrainé par son suppérieur dans le lit de celui-ci, puis attendit que lui-même se couche à ses côtés.

Il entendit que son maître finisse, puis il se glissa jusque dans ses bras, camoufflant sa tête dans le cou de Moki, pour ne pas que celui-ci voit son visage, un peu appeuré, mais surtout terriblement troublé, mais cette fois, ce n'était pas à cause de c'est sentiments. On aurait dit qu'il venait de recevoir un saut d'eau froide en plein visage... c'était un dure et cruel retour à la réalité.

Le jeune esclave cramponna doucement ses mains aux épaules de Moki. Ses lèvres tremblait et il du se les mondent plusieurs fois pour qu'elles arrête d'agir ainsi. Hiroto, ayant toujours vécu purement, n'avait jamais réalisé qu'il existait des gens qui pouaient être aussi manipulateurs. Moki lui avait donné l'exemple de lui-même et cela avait hurter le jeune pet en pleine face.

Mais était-ce tout? Il ne savait pas du tout comme il voulait ête traité par Moki et de toute façon, ce n'était pas lui qui décidait de comment son maître le traite, fanchement, ça aurait été idiot! Le jeune homme chercha ses mots, puis après quelque secondes, il réussi à dire quelque chose, d'une voie ébranlée. Il n'avait pas l'air appeuré, seulement étrangement perdu...

Je... je ne sais pas... comment j'agirais... si c'étais le cas.. je pense que mpeme si vous vous étiez moquer de moi... manipuler comme bon vous semble... et jetter cruellement... je ne vous en voudrais pas... c'est votre role de maître après tout... mais... mais je vous aurai quand même remercier... pour m'avoir fait vivre de beaux moments avant cela...

Dit doucement Hiroto. Il pensa chacune de ses paroles et après avoir dit celle-ci, il sentit son coeur recommencer à battre normalement, quoi qu'un peu vite à cause de la présence de Moki, mais bon. Il respira doucement, puis expira aussi doucement que son inspiration.

Le jeune esclave ferma doucement les yeux et se colla à Moki. La tête toujours enfouit en dessous du menton de son suppérieur, Hiroto avait sentit un étrange liquide monter à ses yeux, mais celui-ci avait disparru lorsqu'il avait paler. Il c'était longtemps demandé qu'était-ce, puis il avait comprit que c'était des larmes.

Il ne comprenait évidament pas pourquoi il avait fahit pleurer, mais il savait, qu'il tenait à son suppérieur. C'était claire maintenant. Il ne savait pas grand chose sur lui, mais pourtant, il l'appréciait déjà. Hiroto n'avait jamais rencontré des personnes comme Moki au parravant et n'avait jamais ressentit, des choses aussi fortes pour quelqu'un.

Vous me faite mal la...

Déclara le jeune homme les yeux fermé, en prenant la main de son maître et en venant la déposé doucement sur son coeur. Ce qu'il disait n'était pas un reproche, évidament, il ne se saurait jamais permit de reprocher quoi que se soit à un master, c'était plutôt une affirmation... et parce qu'il cherchait un peu pourquoi il avait mal à cette endroit.

Hiroto ne voulait pas relever la tête. Il ne savait pas pourquoi, mais quelque chose en dedans de lui avait prit peur à se que Moki pouvait lui dire. Ses denières paroles avait fait beaucoup de peine au jeune pet, même si celui-ci ne s'en rendait pas vraiment compte. Il ressentait par conte la petite douleur au fond de lui.

Il ne se sentait pas capable de le regarder à nouveau. Est-ce que tous les esclaves étaient-ils soumis à ce point? Combien d'esclaves avaient-ils été blessé par Moki?... il en savait rien... et ne voulait rien en savoir. Hiroto ne pensait pas. Il voulait ne rien entendre à ce sujet. Ça ne le concernait pas... et si Moki se metterait à le traiter ainsi... et bien, il aura au moins profité des bons moments qu'il aura vécu avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 15:07

Moki ressentait facilement la doleur qu,il aavait causer a Hiroto, en tant que Master, il n'avait pas oyr role de le cajoler, ni meme de l,empecher de souffrir. Mais d'un autre sens il aurrait preferer un revirement de situation du genre, que le jeune pet le frappe et tente de se sauver, il l'aurrait laisser partir... Il serait aller le chercher le jour venus sans en glisser mot aux autres master.

Mais au lieu de cela, Hiroto se gilssa dans les bras du master et glissa son visage dans le cou de celui ci... Ils souffraient tout deux en silence, mais Hiroto était le seul a pouvoir le montrer...La voix de l,esclave lui laissa comprendre qu'il avait le gout de pleurer, Moki referma ces bars autour du pet et le serra contre lui... mais les paroles du jeune homme ne lui fesait aucun bien, il finit alors par le lacher et aller a l'autre bout du lit, il préférait s,éloigner car son corps commencait a trembler. Mais ca, il ne voulait pas le démontrer... Était-il a ce point amoureux, il n'en savait rien...

Il eut soudainement un petit rire nerveux, que lui dirait son frère s,il avait assister a cette scène ridicule ? Que pourrait-il dire a suyung de cette scène de ménage? qu'il était tomber amoureux et qu,il ne faisait qque blesser la personne qu,il aime depuis....? Son frère serait tellement décourager...


- Hiroto. Cesse de m'aimer, tu vas seulement te faire encore plus mal. Et en me montant que tu as mal... il prit une grande inspiration fesant se que son frère ferais a sa place... je crois... que ca me blesse aussi... Pour la premiere fois de ma vie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suyung
Etudients
avatar

Masculin
Nombre de messages : 31
Métier : Étudiant
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 15:28

Suyung entendit la voix de son frère et fut quelque peu surprit ar les paroles et le ton de voix de celui ci... Le jeune garçon ne comprennait pas tout et c'était normal vue son age... Il cogna doucement comme a son habitude et entra.... Il remarqua alors son frère étendu sur son lit, un inconnu a l'autre bout... il ne comprit pas tout de suite mais il remarqua les chaines de l,inconnu...

- Grand frère... Je croyait que...

Il vit le visage de son frère qui tournait le dos a l,inconnu... dans les yeux de celui ci parassait une grande douleur... Suyung s'avanca vers soon frère et alla lui caresser le visage de sa main... La dernière fois qu'il avait vue son frère dans cette état c,était quand Suyung avait été ammener d'urgance a l'hopital.... Il finit par l'entourer de ces bras.

- Grand frère, ne tire pas cette tête... Je ne sais pas ce qu'il se passe mais je ne veux as voir cette souffrance dans tes yeux... je...

Il se releva et lanca un regard vers hiroto. Se regard n,était pas menacant, il voulait juste savoir a quel genre de personne il aait affaire, de plus, pour que son frère sois en forme elfique, quelque chose ne tournait vraiment pas rond...

- Que c'est-il passer ?

Demanda le jeune garçon de 13 ans. Sa voix était douce et calme... Il se doutait que l'inconnu devant lui était un esclave sexuel et que son frère ne voulait pas le mettre en contact avec ce genre de personne mais vue les paroles de son frère il était impossible de croire que son frère voulait simplement baiser avec cet inconnu, meme s'il voulait le cacher leur lien de frère lui montrait que son frère était amoureux..

Il alla vers l'inconnu qui semblait aussi souffrir et l'entoura de ces maigre bras... Il savait que son frèrre avait du dire des choses plutot cruels et que celui-ci allait sans doute le regretter un peu plus tard vue son état actuel..


- vous semblez tout les deux souffrir pour la meme raison. Alors S.V.P. agisser comme des adults responsable. Vous ressembler a ds gamins qui en son a leur...

Il réalisa soudainnement que son frère n'avait jamais aimer quelqu,un auparavent, il jetta un regard a l,inconnu, il ne semblait pas très a l,ais non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 17:09

Le jeune homme n'avait rien dit depuis l'entré Suyung. Il ne savait pas s'il devait lui parler ou non, vu que Moki ne tennait pas vraiment à sa qu'ils rentrent en contact. Il se leva doucement et s'assit au bord du lit. Le nouveau enu venit lui parler et l'enlacé. Il ne comprenait pas vraiment cette réaction. Pourquoi l'enlacait-il alors qu'il ne le connaissait même pas? Mais il ressentit un étrange bien tout au fond de lui. Il respira doucement.

Le jeune frère de son suppérieur s'adressa alors dirrectement à lui. Hiroto fut d'abord surprit du ton de sa voie, étant esclave, il s'attendait à son qu'on lui reproche quelque chosou qu'on le chicane, mais ce ne fut pas ainsi. Il écouta Suyung qui avait l'air étrangement intrigué par ce qui se passait entre eux deux, puis vaint la question qui troubla Hiroto.''Que ce passe-til?''

À ces paroles, le jeune esclave remonta ses yeux et Suyun pu facilement comprendre, par l'expression qu'il tirait sur son visage, qu'il ne comprenait pas plus la situation que lui. Hiroto tenta quand même de lui expliquer se qui se passait, is il n'était pas sur que se qu'il dirait serait exactement se qui c'était passé...

Euh...enfin... vote frère m'a sauvé de deux autres esclaves qui en voulait à ma vierginité, depuis, il m'a prit sous son aile... nous avons discuter, ou plutôt j'ai beaucoup parlé et il a été là pour moi... je.. je ne sais pas exactement se qui c'est passé, mais je me suis étrangement sent bien avec votre frère... plus tard dans la soirée, il c'est mit à s'inquiétez pour vous et pour vous localiser, il c'est transformé en elfe... je... je ne sais pas exactement si c'est du à sa transformation, mais il c'est alors mit à lire en moi.

Il m'a fait réalisé que j'épouvais quelque chose pour lui... on dit que ça s'appelle ''amour'' mais déjà là, je suis perdu. Je n'ai jamais rien ressentit au paravant, pas de doute, as de tristesse ni de joie... alors... tout est venu en même temps et ça fais mal...

Votre frère a tenté de me faire comprende que pour un esclave, ce n'était pas bien d'éprouver se genre de sentiment pour son maître, mais cela m'a plus blessé... enfin... je crois... que d'autres choses. Je... je n'ai jamais ressenti n'est ce qu'un petit fraguement de sentiment au parravant alors... je ne sais pas très bien comment les gêrer. Mon maîte m'a dit de les faire taire et d'rrêter de l'aimer, mais je n'arrive pas à les controler..

En fait... j'avais, jusqu'à maintenant beigné dans l'indifférence alors... cette chute de sentiments m'a entrainé tout droit dans une nouvelle découverte... je pense que j'ai eu trop d'émotion en tristesse, peine, joie, soulagement, amour... je ne sais plus trop... mais à cause de tout ça, j'ai blessé votre frère... et ça... c'est vraiment inpardonnabl...

Dit le jeune pet d'une voie base et triste. Hiroto avait garder les yeux à terre, tout au long de son récit. Il ne savait pas exactement quoi pensé de tout les événements qui venait de récité. Il était plus perdu que d'autre chose. Les événements s'emboitaient autout de lui, mais il se sentait comme quelqu'un de prit autour de ses sentiments... et qui n'arrive pas à leurs échapper. Il releva doucement la tête vers Suyun...

Alors je vous en prit... si vous savez comment faire taire se que je ressent.. dit-le moi tout de suite... comme ça... votre frère ne souffrira plus inutilement...

Déclara le jeune esclave, d'une voie inplorante mais aussi un peu paniquée. Lorsqu'il avait dit cela, il c'était prit les mains, comme pour inplorer, mais en fait, il se retenait plus de ne pas trembler qu'autre chose. Hiroto ne comprenait rien aux réagissements de son corps et de son coeur, tout ça dépassait bien ses capacité de scientifique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suyung
Etudients
avatar

Masculin
Nombre de messages : 31
Métier : Étudiant
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 18:51

Suyung écouta d'une oreille amicale tout ce que disait Hirotro. Il ressentait anxiéter dans la voix e celui ci et comprennait un peu mieu la situation... Il serra un peu plus l'esclave et lui caressa les cheveux pour le détendre un moment. Ce devait etre troublant de commencer a ressentir des sentiments et tous a la fois... Pour Moki en plus, hiroto était plutot mal tomber, pensa Suyung.

- Et si pour défaire tous ces liens que vous avez l'air de serrer en vous emmelant dedans vous mettiez de coter la relation Master/pet. Peut être que vous arriveriez a quelque chose d,autre. Tu as dit être vierge, mais tu n'as pas dit si Moki t'avais... prit a virginité alotrs j'en conclus qu,il ne t,as pas...prit.

La voix de Suyung laissa parraitre sa gene de parler de sa, mais il devait passer par dessus et les aider, ils faisaient trop pitier....

- Je crois que mon grand frère t,affection particulierement meme s,il ne le dit pas et qu,il jout au dur. Si je me souvient bien, l,amour pet/ master est strictement interdit, un pet peut avoir de sentiments mais l'inverse ne se peut pas... Alors il esseis de t,éloigné e lui, qque tu le haisse au lieu de l,aimer, il se fait mal pour ne pas que tu souffre a long terme mais seulement a court terme...

Suyung connaissait son frere comme le fond de sa poche alors il savaiit vraiment de quoi il parlait... Sa voix était déterminé, pour une fois, meme si cela peut leur etre difficile, son frere allaait avec une relation amoureuse et pas que du sexe...
La demande de l'inconnu le surprit soudainement... Mais, il ne faisait pas souffrir moki, moki sse faisait du mal lui meme...


- Mon grand frère est un imbécile quand on parle de son coeur, il peut parler librement des sentiment d'autrui mais quand il en vien aux siens il éprouve beaucoup de difficulter a les démontrer. Alors ne te crois pas en tord. C'est de sa faute uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 19:04

Moki était rester sage quoi ue surprit... il n,avait pas entendu son frère arriver, il se sentait complètement perdu et devant son frère... Devant celui qu'il devait protèger et parraitre fort... Il ne bougea pas n,aimant pas le fait de souffrir devant son frère, qui plus est, commencait a parler avec un pet... ca allait lui laisser un temps de repos pour réfléchir a ce qu'il devait faire en vitesse, il ne voulait pas que Suyung devienne ami avec un pet, de peur qu'il en devienne un malgrer le fait qu,ils soient frère...

lorsqu,il entendit Hiroto répondre et relater less événements il sentit a quel point il pouvait etre idiot... Le jeune pet croyait toujours que c'était de sa faute et non celle du master... Moki faisait du mal a Hiroto...

Il écouta ensuite la répnse de son jeune frère et se releva brutallement se retournant pour fixer son frère. Il n'était pas en colère seulement surprit et abasourdit.. mais au faond, Suyung avait raison.. Son petit frère s'avait déchiffrer ses sentiments car ils avaient grandit ensemble, sinon, Moki n,affichais ses sentiments que difficilement...


- suyung.

Il alla jusqu'au jeune garçons et les serra dans ces bras tendrement... Son petit frère avait raison. Il se mit soudainement a penser qu'il voulait les proteger tout les deux...

- Res...restez au pres de moi... Je vous en supplis.... Suyung, Hiroto...

Il les lacha et baissa un peu la tete...

-Hiroto, si tu es d'accords, demain je demanderai la permission pourr que tu vive avec moi en tant que mon pet. De plus, ca mre laissera plus de temps pour prendre ta virginité...

Il sentit le regard aiguiser de son frère le fixer...

-...Suyung...J'y peux rien si je pense toujours a ca!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Sam 1 Mar - 20:48

Hiroto ne pu s'empêcher d'être surprit face à la douceur et à la gentilesse de Suyung. Le jeune garçon était très aimable et ses paroles alla droit au coeur du jeune pet et l'adoucit énormément. Maintenant, Hiroto comprenait pourquoi le Master tennait temps à protégé son petit frère. Il lui était très précieux et même si Hiroto ne comprenait pas très bien le lien familiale, il pouvait facilement se rendre compte qu'il y avait une force attraction qui réunissait les deux êtres. Le jeune pet en était content.

Lorsque Suyung assura à Hiroto que ce n'était pas de ça faute si Moki était dans cet état, mais uniquement de la faute du maître, cela soulagea Hiroto qui s'en voulait à tord et à travers. Il respira doucement et son coeur redevint normal. Voilà, ça le soulagait là. Il c'était remit à battre à un rythme normal et habituel. Cela était bien. Il se replacait petit à petit de son rythme déchainé de tout à l'heure.

Le jeune pet ne dit rien pendant que Suyung parlait. Il n'avait tout simplement rien à dire. Hiroto espérait que tout ce que lui disait Suyung était vrai, mais après tout, pourquoi douté? Suyung était celui qui connaissait le mieux Moki. Il avait grandit à ses côtés et le comprenait sans doute mieux que n'importe qui. Le jeune esclave ne risqua pas un regard sur son maître, mais son coeur bondit dans sa poitrine quand celui-ci venit le serrer, lui et Suyung.

Les mots de son suppérieur le touchèrent. Il ferma doucement les yuex, s'accotant à l'épaule de son maître. Il était bien dans ses bras. Il ne savait pas pourquoi, mais il se sentait bien et rassuré, malgré le fait que Moki était un Master. Ses paroles touchèrent vraiment Hiroto car il n'aurait jamais pensé qu'elles s'adressaiènt à lui aussi. Le jeune pet fut soulagé que Moki lui dise qui va demander aux autres Master le droit de faire devenir Hiroto son pet privé. Il rougit cependant lorsque celui-ci enchaina en perlant de la vierginité de celui-ci. Décidément, il n'en échapperait pas... Hiroto sourit doucement.

Vous savez très bien que je ne vous quitterez pas temps et aussi longtemps que vous ne me le demendez pas...

Dit doucement Hiroto, le visage calme et soulagé. Il regarda Suyung et lui fit un petit signe de tête, le remerciant de ce qu'il avait fait pour lui, mais aussi de l'avoir éclairé et réconforté quand il en avait besoin.

Le jeune esclave se dit qu'il était pas si mal tombé. Lui qui avait toujours été manipulé par toutes sortes de gens jusqu'à maintenant, il se dit que être manipulé par Moki, il accepterait n'importe quand et même là... manipulé était un grand mot car son jeune maître ne l'avait jamais manipulé, ni violenté.

Maître... moi... je suis content d'être à vos côtés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 0:54

Moki les garda dans ces bras un long moment. Il voulait rester comme ca pour un moment... les deux personnes qu'il "aimait" était la, dans ces bras,tout pres de lui.... Personne ne pourrait leur faire du mal a partir de cet instant. Si Moki avait beaucoup d'idées sadiques, jamaiss il ne les tournerais vers ses deux protèger.

- Mais, Hiroto. Je croiyais t,avoir dit de pas rentrer en contacte avec mon frère...

Il le regarda d'un oeil dur comme s,il allait le battre puis éclata d'un rire franc... Il n'aurrait pas tocher a un poil de son pet parce que son frère était venu de lui meme...

- Pardon, je devais la sortir celle-la... Je... Je trouve que vous vous ressembler beaucoup tout les deux... Pur, sensible... encore vierge, meme si ca sa va chaanger bientot pour hiroto...

Moki détourna son regard et le posa sur son frère, il l'embrassa doucement dans le cou et lui murmura a l'oreille de facon protectrice

- Et toi, fait attention. Je ne tiens pas a ce que tu perde cette partie de toi trop vite. C'est jamais bon signe...

Il passa une main dans les cheveux de ces deux proteger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 1:17

Le jeune homme prit peur, au début lorsque Moki le regarda sévèrement, puis il éclata de rire. Hiroto ne comprit pas tout ce suite ce qui c'était passé. Il contempla son maître, sans rien dire, puis, après de longues minutes, il comprit que c'était une blague. Il sourit doucement.

Une fois de plus, il se mit à rougir de nouveau lorsque Moki parla de sa vierginité. Le jeune esclave savait que c'était sujet de discussion de beaucoup de monde, mais tout de même. Hiroto pausa son regard sur le visage de Moki et le voir aussi joyeux fit du bien à son coeur.

Il n'entendit pas se que son suppérieur avait dit à son jeune frère et ne chercha pas à le savoir non plus. C'était entre eux, Hiroto ne voulait pas s'inposer, déjà qu'il s'inposait asser dans leur vie. Le jeune pet sourit doucement, aimant beaucoup être en compagnie de ses deux personnes.

Vous savez maître... rien ne presse...

Déclaira Hiroto, sans vraiment endre pourquoi tout le monde en avait après sa vierginité. Il regarda Suyung avec un regard interrogateur dans les yeux, mais hocha doucement les épaules pour dire ''b'in tant pis''.

Le jeune esclave sourit doucement à son maître et quand celui-ci relacha enfin son étreinte, Hiroto s'assit dans le lit de Moki et se recouvrit de couvertures. Il releva la tête, puis demanda un petit service la voie gênée...

Euh... maître...encore une fois... désolé...mais est-ce que je vais pouvoir vous emprunter un pyjama? Je me vois mal dormir en jean et avec votre chandail...

Dit le jeune homme, d'une voie toute gênée, puis que ça faisait deux fois qu'il demandait quelque chose à son suppérieur et normalement, les pets ne sont pas supposer ''demander'' des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 2:30

Encore un miracle fait par Moki, je suis rendu a combien. La peur, c,était celui que j,avais pas encore vue.. encore me reste-t-iil de te voir en colère...

Moki parlait calmement..comme si de rien n,était...Il n,avait pas l,habitude de s'ouvrir autant a quelqu'un qu,il ne connaissait a peine, mais il allait devenir son pet,il était chez lui, avec un esclave dont l était amoureux et son petit frère...Comment pouvait-il ne pas exprimer sa joie ? Il avait l'habitude de s'ouvrir a son frère alors il se sentait aussi coincer avec ca, comment Suyung réagirait-il a l,air que Moki prennait avec les autres masters et les pets....?

Moki se leva et chercha un pyjamma... ou trouver n pyjamma... il fouilla de fond en comble et finis par en trouver un...il aurrait été trop etit pour lui, mais sa devait aller a hiroto... Le pyjamma était complètement noir... il le tendit au jeune pet...

On fait avec ce qu'on as... jedort sois en boxer sois nu alors...Se sera a acheter demain aussi faut croir! Et ne sois pas si gêner pour me demander ca, c'est tres normal, tu pars complètement a zéro ici... Le temps que tu t,y fasse et que tu connaisse la maison par coeur, tu peux continuer a me demander des choses...

Le visage de Moki changea du tout au tout et devint extremement perves... et il lanca simplement sur un ton sensuel..

Et pour ta virginité. ne dis pas que rien ne presse je m,en voudrais de prendre mon temps et que quelqu,un d,autre te prenne. Tu ne sais pas a quel point c'est important. C'est une des raisons pourquoi je dis toujours a mon frère de ne pas trop faire de conneries et de garder cette partie pour la personne qu,il aimera vraiment...

Il regarda par la fenetre, il fit un petit soupir en repensant a son sang et il reprit, d'une voix douce et calme....

Maman disait que, pour les peuples mythique des quels nous descendnt... On ne peut aimer qu,une personne et n le sait quand c'est la bonne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 2:48

Le jeune esclave sexuel regarda Moki et se retourna lorsque celui-ci se mit à parler de sa vergité, une fois de plus. Cependant, ce que son maître dissait n'était rien de très croche. C'était plutôt pensé et ça le rassurait. Il était très protecteur envers son petit frère et cela était vraiment adorable. Hiroto respectait et admirait Moki pour cela. Il prit le pyjama tout noir que son suérieur lui avait lancer et le regarda.

Lorsque celui-ci parla de sa mère, Hiroto fut attiré par les paroles qu'elle avait dit. Le peuple de Moki et Suyung peuve donc aimer qu'une seule fois... le jeune pet se retourna et regarda Moki, d'un air ncrédule, puis baissa à nouveau la tête et regarda le sol, troublé.

Hiroto commencait à se faire fatigué. Après tout, la nuit était déjà tardive et le soleil allait se lever dans quelques heures seulement. Il regarda son pyjama et regarda machinalement Suyung et Moki. Il n'osait pas demander aux deux frères de se retourner ou de partir pendant qu'il se changait, après tout, il avait suffisament demander des choses pour tout le restant de la semaine, alors il ne voulu pas les inportuner d'avantage.

Il s'installa dans le lit de Moki et conmpla tout simplement son pyjama. Il allait avoir ses propres vêtements demain, cela lui faisait un choque. Habituellement, il metait tout se que ses suppérieurs lui trouvait, vieux linges, pentalons déchirés, pentalons seré, camisoles moulantes, chandails serré... etc etc. Pour la première fois, il irait magasiner, avec son maîte, évidament, son propre linge.

C'était quelque chose qu'il n'avait pas songé jusqu'à maintenant, mais cela lui faisait quelque chose d'avoir, cete mince liberté. Il regarda Moki, puis tout doucement l'embrassa sur la joue en murmurant à son oreille un vague merci. Il regarda Suyung et lui fit un de ses plus beaux sourires, pour le remercier, lui aussi.

Hiroto se frotta doucement les yeux. La fatigue venait vite. Il baya discrettement, et sétira. Il regarda machinalement Moki et Suyung, puis se sentit tombé par en arrière. C'est alors qu'il se cogna brutalement la tête au mur et cela fit un grand BANG. Hiroto se releva rapidement, s'excusant.

Dé..désolé... je crois que je me suis assoupit.. je...

Il n'arriva pas à finir sa phrase tellement il était troublé. Il se cacha le visage et s'excusa encore et encore. Sa tête lui faisait mal, mais il n'osait pas se la frotter. Il n'osait pas non plus regarder la réaction de Moki et Suyung. Après tout, Suyung était beaucoup plus jeune que lui, mais il ne s'endormait pas, lui. Il faut dire que ça faisait plusieurs nuits que le jeune esclave n'avait pas dormit. Il avait été retrouvé, que hier matin, dans la rue, parce qu'il avait marché toute la nuit. Les Master l'avait alors receuillitt Hiroto, trop fatigue et mal en point pour protesté, avait accepter, sans vraiment trop pensé à devenir leurs esclaves... Mais bon, histoire du passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 3:09

Moki fit un saut quand Hiroto se cogna la tete il le regarda et comprit que celui ci était fatiger....Il sentit aussi que le jeune esclave sexuel avait mal, il s,avanca vers lui et lui frotta la tete tranquillement il sentit quelque chose d'humide il releva la main etréalisa que lle pet saignait...

- reste ici, acoe toi au mur...je reviens... Suyung... vas te changer et te coucher. demain tu as de l'école...

Il sortit suivit de Suyung qui se dirigea vers sa propre chambre apres avoir souhaiter bonne nuit a Hiroto.

Moki était aller a la salle de bain prendre un badage et une débarbouillette d'eau froide ainsi que du désinfectant... Il revint dans la chambre et se mit a genoux sur le lit, il passa la débarbouillette d,eau froide pour essuiller le sang, sa ne saignait pas beaucoup mais vallait mieu etre prudent...

Nous iront aussi a l'hopital demain, il ne faut jamais plaisanter avec ca...

il lui désinfecta et lui mit le bandage de acon très adroite... il avait l,habitude de s,en mettre a lui meme, alors en mettre aux autres s'était pas trop compliquer... Il embrassa le front d'Hiroto et se leva, il etira son propre chandailet son pentalon retant en boxer il aalla en dessous des couvertures...


Aller, change toi et dormons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 3:27

Lorsque Moki revena avec de la gace et des bandages, Hiroto se laissa faire, coe un petit animal domestique obéissant à son maître. Il le regarda, puis se leva et comme Moki avait dit, il se déshabilla pour enfiller le pyjama noir que son suppérieur lui avait trouvé.

Par simple principe de pudeur, il avait tourné le dos à Moki lorsqu'il se déshabillait. Il retira son chadail et mit le haut de pyjama qu'il avait sous la main. Il fit ensuite glisser ses pentalons, puis ses boxers de sur ses jambes et enfilla le bas du pyjama. Il ne regarda même pas le regrd de Moki, se doutant déjà de sa réaction.

Hiroto embarqua doucement dans le lit et se fofilla jusqu'en dessous des couvertures, où Moki s'y trouvait déjà. Il observa son beau visage pensant quelque secondes et s'approcha de lui. Sans l'élencé ou se rapprocher tout près de lui, il accota sa tête sur l'épaule de son maître et ferma les yeux.

Bonne nuit... maître...

Dit-il tout simplement. Ça ne prit même pas cinq minutes, que voila que le jeune pet était déjà au pays des rêves. Il ne disait rien, ni ne bougait. C'ait à peine s'il respirait. Il dormait déjà paisiblement.

Puis soudain, ses bras bougèrent doucement et allèrent enrouler le cou de son maître, blottisant leurs corps l'un à l'autre. Hiroto dormait dans un profons sommeil, puis d'une voie très douce, des phrases sortirent de sa bouche.

Des phrases qu'il n'avaient jamais dit à son maître jusqu'à maintenant, parce que celui-ci ne savait pas exacement ce qu'il éprouvait... ou pas, mais dans son sommeil, tout paraissait être pus claire.

Je t'aime Moki...

Déclaira Hiroto endormit, car il ne se serait jamais permit appeller son suppérieur par son nom lorsqu'il serait réveiller. Il ne dit plus rien apres cela et sa respiration se fit douce et régulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 15:40

Moki fiit un petit sourir voyant la pudeur d'Hiroto. Il ferma les yeux et déclara doucement sur un ton amuser...

Tu sais, je t,ai vue nu tout a l,heure, je ne crois pas que ca l,ais changer depuis...

Il sentit Hiroto entrer dans le lit, il garda les yeux fermer et ferma a lumiere aec ces pensées, tant qu'a etre au maximum pourquoi ne pas en profiter... Il se replongea au plus profond e lui et se retransforma en humain... Juste au cas ou quelqu'un viendrait...

Bonne nuit pet...

Il commenca a sombrer versle sommeil lorsqu'il ouvrit les yeux surprit des paroles de son jeune esclave sexuel... Il realisa que le pet était endormit et le master ne fut plus sur s,il avait bien entendu ou si c,était une illusion de son vilain esprit pervers... Il referma les yeux entourant ces bras autour du jeune homme et le serra conr lui il lui murmura doucemet a l,oreille avant de se rendormir unfaible et tout petit...

Je t,aime aussi...

Il finit dans un sommeil profond ou il retrouva dans ces reves les personnes qu'il aimat et qu'il avait aimé... Des larmes montèrent a ses yeux endormit... revoyant un visage qui lui était famillier il tenta de se raccrocher a cette image qui finit par disparaitre derriere une riviere de sang...

Il se réveillat un sursaut, tout en sueur, les larmes ne cessaient pas de couler... il regarda dehors où le soleil commencait a peine a pointer le bout de son nez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 21:08

Lorsque Moki c'était réveiller en sursaut, il avait réveillé Hiroto sans le vouloir. Le jeune esclave ouvrit tranquillement, très tranquillement ses yeux. Son maîte était assit dans le lit, dos à celui-ci. Hiroto se leva doucement et s'assit à cotés de son suppérieur.

Maît...?

Il n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'il vit Moki pleurer. Cela le troubla étrangement. Il se fit tout petit, voulu faire semblant de se rendormir, mais à quoi bon, Moki avait bien vu qu'il s'était réveillé lui aussi. Hiroto se leva doucement et prit des mouchoirs qui y avait sur une petite comode.

Le jeune pet se rapprocha de son maître et lui essuya doucement les yeux. Hiroto garda le silence, sans juger son maître de quoi que ce soit. Il ne comprenait pas vraiment ça réaction de toute façon.

Vous...vous allez bien...?

Demanda le jeune homme. Il se rapprocha encore de son suppérieur, puis le serra dans ses bras. Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait serrer Moki ainsi, mais au font de lui, quelqu'un quelque part lui avait dit de serrer son maître.

...je suis là... si ça peu vous aider... ou vous soulager...

Déclaira le jeune pet en serrant son étreinte. Il embrassa doucement le front de son maître et blottit la tête de celui-ci contre sa poitrine. Il lui joua dans les cheveux doucement et passa ses mains sur son visage, essuyant les larmes de son suppérieur.

Que c'est-il passé? Vous a-t-on fait mal?

Le questionna Hiroto, esseyant de comprendre quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 23:14

Il sentit la honte le submerger quand hiroto le vit pleurer... Il aurrait voulu etre seul a cet instant, arreter de pleurer, mais il n'y arrivait pas, se visage le hantait depuis qu,il était jeune...

Hiroto prennais soin de lui. Lorsqu'il se rapprocha Moki tira ssur son bras et l,embrassa pour se calmer un peu.. il s'accota ensuite sur le jeune esclave sexuel sans réusir d'arreter de pleurer...


Je vais bien... ne t'inquiète pas...

Physiqquement il n'avait rien, mais a l,intérieur de lui une blessure saignait toujours et il voyait bien qu'il n'avait pas fait son deuil...

Personne ne pourrait me fair de mal voyons!

La réponse de Moki semblait plus désespérer qu'autre chose... Il serra Hiroto contre lui commesi celui ci était un toutou, il se recoucha entrainent doucement Hiroto avec lui... Finallement, la résence du jeune homme était plutot bien... une présence chaude... qui faisait attention a lui malgrer ce qu'il avait pu lui dire...

Ce n'était qu'un reve...juste un reve... tres mauvais...

Moki semblait un peu perdu, ces larmes séchère il fixait le plafond chassant les pensée de son esprit pour que son frère ne les recoivent pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 2 Mar - 23:37

Le jeune esclave se coucha alors sur Moki et rammena les couvertures sur eux. Il savait que son geste allait surprendre son suppérieur, mais cela lui importait peu. Il regarda Moki dans les yeux, qui regardait le plafont et passa sa in chaude sur son beau visage en larmes.

Vous avez froid maître... alors je vous réchaufferai de mon corps jusqu'attend que vous ne trembleriez plus...

Hiroto appuya sa tête contre l'épaule de son suppérieur et ses bras lui enroulèrent le cou. Il ne savait pas si Moki avait besoin de sa chaleur ou de son amour en se moment, mais il lui donna les deux. Il se mit à embrasser doucement son maître sur le front et sur la joue.

Le jeune pet n'aimait décidément pas lorsque son maître pleurait. Cela le blessait profondément, en fait, il croit que cela le blessait. Il l'avait écouté parler, mais n'était pas trop sur de ses réponses.

Il savait que même s'il prétendait que personne ne pouvait lui faire du mal, cela ne paraissait pas en se moment. Le jeune esclave se risqua.

Maître...si ça ut vous soulagez... je suis près à vous écoutez... n'inporte quand... si vous vouliez m'en parler... enfin... on ne dit pas vraiment ça a un esclave mais si jamais... vous... avez besoin de quelqu'un...

La vie d'Hiroto se tue. Il savait bien qu'un maître ne se confiait pas à son esclave, mais le jeune pet avait quand même voulu faire savoir à son suppérieur que si il y a quoi que ce soit, il était là... pour lui... n'inporte quand... il l'écouterai si il le veut.

...Maître... je... que puis-je faire pour vous redonnez le sourire...?

Demanda doucement Hiroto en se releva un petit peu pour fixer le beau visage de Moki, où les larmes avaient à présent disparues, pour je ne sais pas combien de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 9 Mar - 20:06

Moki fut surprit que son pet sois si entreprennant, bien qu'il savait que celui ci l,appréciait de facon anormale alors, est ce que les gestes devaient le surprendre ? Il ferma les yeux tranquillement, retrouvant tout son calme et son sang froid. il ne les réouvrit pas tout de suite...

Merci bien petit petto....

Sa voix était neutre tirant un peu sur la gentillesse tout de meme, vue les paroles qu'il venait de dire... Il sentaitt la chaleur agréable du corps du jeune esclave sexuel contre lui et cela lui plaisait énormément... De plus, ca le réconfortait un peu...

Petit petto... Tu sais bien qu'en tant que Master, je ne peux pas te racconter ce genre d choses, ce serait dévoiler une parcelle de ma faiblesse et en tant que master nouus ne sommes pas supposé en avoir... Mais je ne peux pas non plus te chicaner pour ca. Tu as tenter de faire de ton mieux. C'est quelque chose de remarquable que j,admire beaucoup...

Moki ouvrit ces yeux et les fixa dans ceux d'Hiroto. Son regard pouvait sembler froid et dur mais si on prennait le temps de bien regarder on pouvait voir que ce n'était pas ca du tout que Moki voulais démontrer... C'était de la fierté. Ho que oui, moki était un master fier de lui meme et de son entourage. Et ce qui le rendait fier a l,instant c de c'etre trouver un pet, vierge et qui avait un caractère que Moki appréciait en plus d'un joli petit minois.

A la question du jeune pet il fit un sourir diabolique et pervers. il répondit sur un ton enjouer.


Striptease!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 9 Mar - 20:35

Le jeune esclave regarda doucement son maître et sourit à se qu'il disait. Il savait bien qu'il ne devait pas espéré beaucoup de lui, ce qu'il voulait dire par là c'est qu'il savait que son maître ne se confirait pas à lui, mais pourtant, il c'était permis, un court instant d'espéré. Mais bon, comme Moki l'avait dit, ce n'est pas parce qu'il ne voulait pas, mais parce qu'il ne pouvait pas. Évidament, puis que Moki était un Master, c'était toutt normal.

En entendant la réponse de Moki, Hiroto se mit à rougi jusqu'aux oreilles. Il regarda Moki, ne sachant pas très bien si c'était une blague ou non, puis rougit encore plus belle. Il se releva doucement et cacha son visage.

Un strep tease?? Je dois vraiment...?? Ça vous ferais vraiment plaisir??

Le jeune pet, encore tout rouge s'assit sur l'entre jambe de son maître, puis, tout rouge, il enleva doucement son chandail, découvrant son torse nue. Il ne chercha pas à regarder Moki dans les yeux, visiblement gêné parce qu'il faisait lui-même, alors il se contentait de regarder le rebord du lit.

...

Le jeune homme s'arrêta quelque minutes, laissant les mains douces de son partenaire lui caresser sa peau, ce qui n'était pas vraiment désagréable d'ailleurs. Il respira doucement en fermant ses beaux petits yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 9 Mar - 20:56

Aller, je viens de pleurer devant toi, tu me dois bien ca...

En fait, moki avait une toute autre idée en tete a cet instant... Habituer tranquillement le pet a sa présence et a ces exigeances. Il n,allait pas lui sauter dessus comme une bete assoifer de sexe, il allait etre calme et patient... Le jour ou il déviergerais le jeune esclave, celui ci aimarait ca plus que s,il ne pensait qu'a sagene et a la peur d'etre vue nu...
Hiroto était tout rouge de gene. Il se retir son chandail et n,osait meme plus regarder son maitre, Moki eut un air amuser, il glica une main sur le torse du jeune esclave sexuel... Il la déposa bien en vue pour que celui ci ne fasse pas le saut a son contact, rien de bien pervers, il habituait maintnant hiroto au contacte de sa main et lui faisait apprécier le moment lui aussi...
Il murmura doucement a l'oreille d'Hiroto...


Tu sais très bien que ca ne fini pas au chandail, retir ton pentalon mais je te permet de te cacher l'entre jambe derriere les couvertes si tu y tiens et si tu me le demande, ma main n,ira pas se promenner jusque la. Je ne tiens pas a ce que tu parte en peur la premiere fois,je veux juste voir un peu tes parties plus sensible, pour pouvoir t,apporter un plus grand plaisir plus tard...

La voix de moki était cale et posée, une pointe de perversité y était présente mais en grande partie c'était de la douceur et de la sensualité qui la teintait. Sa main était chaudeet douce, elle apportait des vcaresses douce et agreable au jeune pet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 9 Mar - 22:26

Le jeune esclave se leva doucement de son maître, puis enleva ses pentalons, en désipent très sensuellement son zipe. Il les retira et en rougissant encore, enleva ses boxers. Hiroto remonta doucement dans le lit et monta jusqu'à la hauteur de Moki. Le jeune homme ne savait, cependant pas, si son maître voulait l'observer un peu ou si il pouvait tout de suite, se faufiller entre les draps. Il resta donc imobile, assit sur ses jambes à regarder son maître.

Hiroto n'avait pas danser, sans doute parce que le jeune pet n'avait jamais vu qu'est-ce qu'était un vrai strep-tease. Dans sa définition du mot, il avait juste un ''déshabillage d'habits, très sensuel'' donc, ça ne l disait pas vraiment grand chose.

Tout à l'heure, lorsque Moki avait ses mains sur son torse, ça l'avait fait se sentir tout chaud, à l'intérieur de son petit coeur. Celui-ci c'était mit à battre de nouveau plus rapidement et ne c'était pas tue d'ici là. Le jeune homme passa doucement une main sur le visage de son amoureux et vint l'embrasser tout doucement.

Euh...je... voulez-vous que je vienne me glisser en dessous des couvertures... ou vous préférez m'observer encore un peu?

Demanda le jeune pet, ne sachant pas du tout quoi faire. Hiroto se sentit rougir à nouveau, mais après quelque minute, il redevenait toujours normal et regagnait ses couleurs hatuelles.

Hiroto sourit d'un sourire plein de gentilesse à son maître. Il ne pas pourquoi, mais avec Moki, il pouvait sourire, même que son corps et son esprit lui ordonnait de sourire, c'était étange, il n'avait jamais agit ainsi, avec n'inporte qui d'autre au paravant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moki
Masters
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Métier : Master
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Dim 9 Mar - 22:57

Moki profita de la vue qu'hiroto lui donnait en se levant. Pour l'instant, c'était plutot bien, Hiroto était un pet tout neuf alors certaine chose pouvait lui échaper... Moki le lui dirait plus tard... Pour l,instant c'était suffisant au gout de moki.

Moki était tres réceptif aux réactions de son pet, il voulait en savoir le plus possible sur le corps de l'esclave, ce qui était normalle apres tout, nouveauté, nouvelle attention. Mais est ce que son attention allait décroitre ? Moki semblait penser ue ca allait a l'envers que son attention envers hiroto semblait grandir. Il colla un peu plus Hiroto a lui afin de sentir sa chaleur, les battements du coeur du jeune hommesemblait rapides mais moki comprit que le jeune esclave ne semblait pas trop incommodé par le comportement de son coeur, Moki frotta sa joue doucement dcontre celle d'Hiroto pour voir sa réaction....


Tu peux aller en dessous des couvertes si ca te gene encore trop. Nous irons progressivement, quitte a faire du sur place defois, avant de te pousser plus loin au lit. Mon corps et ma conscience semblent en accords pour que cela fonctionne... J'aimerais que ta premiere fois te sois agréable et que tu ne te perturbe pas pour des petites choses sans importance.

Moki le serra contre lui et lui embrasa la nuque... Il glissa ne main sur le torse d'Hiroto pour continuer a l,habituer a la présence de ces mains. Avec un peu de temps, il y serait habituer.

Je m'étonne... je serais plus du genre a baiser sans vraiment penser a l,autre si je suis avec un pet completement nu... Mais avec toi... c'est différent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiroto
Pets/Slaves
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Métier : Pet/slave
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: chambre de moki   Lun 10 Mar - 20:06

En entendant les paroles de Moki, Hiroto ne pu pensé autre chose que se gars était remplis de bonne petites intentions à son égard, ce qui le fit sourire doucement. Il savait que les maîtres ne traitait pas tous leur pet de cette même façon et était sérieusement touché que Moki le traitre aussi bien. Le jeune esclave avait vu juste, en dehors de son role de master, Moki était quelqu'un de tout à fait sencé et gentil. Le visage du jeune garçon devint doux et ses traits s'adoussissa progressivement.

Son suppérieur fit naître un nouveau contact entre eux deux et cela provoqua une étrange sensation qui se répendit dans tout le corps du jeune homme. Les gestes du Master étaient délica, presque sensuel et ses mains qui caraissaient seusuellement son torse, créait des petits cercles qu'il l'entrainait dans un monde, complètement parralèle à celui qu'il avait connu jusqu'à maintenant.

Hiroto apprit doucement à se familiarisé avec les battements de son coeur. Il ne savait pas exactement ce qu'il voulait dire, mais il les apprivoisaient petit à petit. Il savait que les mains de Moki ne se montraient ni gourmandes, ni provocatrices, au contraires, elles cherchaient que son bien être, ce qui rassura beaucoup le jeune homme.

Si le jeune esclave n'était que l'objet des scientifiques passé et que tout les regards et les espoir étaient tourné vers son cerveau, maintenant, il se sentait aimé et désiré pour quelque chose d'autre. Évidament, il s'agissait de son corps, mais Moki avait quelque chose en plus. Il lui faisait ressentir qu'il l'appréciait... pour ce qu'il était réellement et cela troublait beaucoup l'esclave, bien qu'il en était très heureux.

Maître... vous me gêné...

Dit doucement le jeune esclave en sentant le regard de son suppérieur sur son corps. Après tout, qui n'aurait pas été gêné de se retrouver complètement nu, devant quelqu'un qu'il ne connaissait que depuis une journée et qu'en plus, cette même personne le scrute chaque détail de son corps.

Hiroto fit un petit sourire désolé, puis lentement, il embrassa Moki et lui caressa la joue. Il laissa son maître profiter encore pendant quelque minutes de la vu qu'il avait sur le corps du jeune pet, puis il entra dans les couvertes pour rejoindre Moki.

N'ayez pas peur de me blessé... ses caresses sont plus tendres et douces que tout autre contact humain... je n'aurai pas peur que vous me briser... et même la... est-ce que ça serait possible?

En disant cela, Hiroto voulait dire à Moki qu'il pouvait faire tout ce qu'il voulait de lui, il savait, ou était pres que persuadé que son suppérieur ne lui ferait pas grand mal. Il sourit joyeusement au Master et enroula ses bras autours de son cou pour y rapprocher son petit corps.

J'aime la chaleur de votre corps... sa me réchauffe...

Dit-il en ferma les yeux tout doucement et en se laissant mené par les douces mains de Moki, qui n'avaient pas quitter le torse du jeune esclave sexuel depuis que celui-ci c'était fofiler sous les draps. Il ferma les yeux, puis respira une bouffé d'air. C'était agréable.

Hiroto adorait cette senteur, l'odeur de Moki, rien n'aurait pu l'égaler. Il était bien dans ses bras, dans son lit, dans sa maison, bref dans ses affaires. Où il allait, son suppérieur n'était jamais bien loin et cela, ce que ne devrait pas être le cas puis qu'Hiroto est un pet, rassurait le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chambre de moki   

Revenir en haut Aller en bas
 
chambre de moki
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow :: La ville :: Village :: Maison de Suyung et Moki-
Sauter vers: